• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort


    L'élaboration du sacré comme registre de compétence

    Pascale Trompette

    La recherche de Pascale Trompette «s'est déployée dès l'origine dans le contexte d'une dynamique scientifique de renouvellement de la sociologie économique, en suivant la voie d'un «empirisme raisonné» fondée sur l'ethnographie des transactions économiques sur un marché concret. Il s'agit ici de déployer des questionnements sociologiques relativement fondamentaux sur le plan théorique [l'institutionnalisation du marché concurrentiel, l'organisation des transactions économiques, la coordination des transactions économiques, la coordination marchande] à partir d'investigations empiriques approfondies, basées sur un travail monographique et sur une approche «totale» d'une communauté identifiée.» (op. cit., p. 14)

    «On leur dit: "Un corbillard même s'il n'y a pas de défunt, les gens Ie voient passer. Un corbillard est chargé de symboles." » (Cadre)

    Aucune opération effectuée sur le défunt, même la plus pratique en apparence, n'est strictement étrangère à des enjeux symboliques associés à l'expérience de la mort. On ne peut donc faire comme s'il existait une ligne de séparation stricte entre les opérations techniques et administratives, situées du côté du traitement du corps, du conditionnement, du transport et de la traçabilité, et les opérations symboliques associées à toutes les formes de célébration du défunt. On ne peut non plus établir une frontière étanche entre les techniciens du cadavre et les techniciens du rituel. Les uns et les autres participent à ce changement d'état indissociablement matériel et symbolique, biologique et social, au cours duquel le défunt transite du monde des vivants à celui des morts.

    Des soins au défunt à la mise en scène du cérémonial, l'activité des pompes funèbres engage plus ou moins directement une forme d'élaboration du sacré, comme mise en état, socialement construite, de la mort. Évoquer aujourd'hui la «part sacrée» des services funéraires, c'est remettre en scène l'une des dimensions originelles du métier et du commerce des pompes funèbres. Historiquement, la mission première des pompes funèbres n'est-elle pas cet habillage de la mort qui se joue alors
    dans la mise en scène d'une dramaturgie collective? Aujourd'hui. la pompe des funérailles a disparu et lui survit un cérémonial sobre et simplifié. Mais celui-ci n'est pas exempt d'une forme de sacralisation, même réduite aux expressions « religieuses et consacrées» des acteurs du convoi dans leurs moindres gestes et interventions. S'il n'est pas de notre ressort de qualifier les tenants de cette transformation des élaborations du sacré dans les rituels funéraires, on peut en revanche en reconnaître la prégnance dans l'activité des pompes funèbres tant dans ses formes Iraditionnelles que modernes, Costume sombre, expression de circonstance, circonspection des gestes, soin extrême dans la manipulation des êtres et des choses: l'austérité légendaire et le tact systématique des pompes funèbres des acteurs funéraires (ré)activent en permanence cette «opposition fondamentale entre deux ordres distincts de réalités » soit la mise en forme sacralisée et événementielle marquant la distance avec le registre profane du quotidien banalisé.
    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:-1-11-30

    Documents associés

    • Industrie de la mort (L')
    • Que penser en effet, d’une société où la notion même de sacré (espace séparé, soustrait aux...
    • Tombeau de l'homme saint
    • Ils arrivèrent devant le tombeau. C'étaient juste quatre murs de boue peinte à la chaux, posés sur...
    • Quoi faire du cadavre?
    • Tous les peuples n'ont pas eu la vénération des morts et certains ont même pendant longtemps...
    • La souillure funèbre
    • D'un côté en effet l'impureté du cadavre, sa putréfaction et sa contagiosité, nuisent au sort de...
    • Frais funéraires
    • Les entreprises funéraires ont érigé de grands complexes commerciaux où l'on prend en charge la...
    • L'arbre à l'envers
    • C’est en ces lieux où la couleur dominante est le rouge de la terre, car nous sommes là dans...
    • La musique funèbre
    • « Hélène, la tragédie d'Euripide, met en scène l'histoire funeste de l'héroïne grecque. Elle...
    • Les pieds des morts
    • Nous habillons les morts. Ils devraient toujours s'en aller nus, pourtant; le bois du cercueil...