• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Acadie

    Le procès de Louis Allain, pionnier acadien oublié. Partie 2

    Pierre Biron


    6e partie 
    Sources documentaires

    A. LETTRES


    LE MINISTRE À BÉGON, Le 6 juillet 1707, MG1 – série B lettres envoyées, vol. 29, f. 35-36, Mic. F209

    À M. Bégon
    Ce mardy le 6 juillet 1707
    J’ay receu la lettre que vous m’avez escrite au sujet du nommé Alain avec les papiers qui y estaient joints. Je suis bien aise que cet homme ne vous ayt pas paru coupable de tout ce que le Sr de Bonnaventure l’a accusé. S’il veut retourner à l’Acadie, vous pourrez l’assurer qu’il n’y sera point maltraité par les ordres que le Roy donne à M. de Subercase de L’empecher, cependant s’il a dessein de s’establir ailleurs et qu’il veuille faire revenir sa femme et ses enfants de l’Acadie, j’escrie au Sr de Subercase de les faire embarquer sur le vaisseau que Sa Majesté y envoye. Faites moy scavoir où il veut aller.

    J’ay rendu compte à Sa Majesté du mémoire que ledit Allain vous a donnée au sujet de la mine d’argent qu’il asseure qu’il y a dans la Nouvelle Yorck et de la proposition qu’il y a fait d’aller sur les lieux pour engager les Sauvages des environs d’y travailler et d’en transporter à Quebek. Je crois bien que cala se pourrait faire pendant la guerre, s’il est vray comme cet homme le prétend que ces Sauvages soient en guerre avec les Anglais, mais à la paix cela changerait et les Anglais ne souffriraient jamais que les Français profitassent d’un bien qui est entre leurs mains. Ainsy tout bien considéré, il me paraît qu’il convient de laisser oublier cette mine puise qu’elle est dans un terrain dont les Anglais sont en possession et que tout ce que nous ferions sur cela tournerait à leur avantage. 

    À l’esgard de la mine de charbon de terre que ledit Alain asseure qu’il y a à Baubassin, il est important de voir ce que c’est, parce que s’il n’y avait qu’à le ramasser sans faire pour le tirer, ce charbon serait à beaucoup meilleur marché que celuy d’Angleterre et de Nivernois et produirait un bien à la colonie de l’Acadie. J’escrie audit Sr de Subercase d’en faire venir au port Royal une quantité suffisante pour lester le vaisseau que Sa Majesté y envoye. Il faudra lorsque vous en aurez receu que vous en fassiez faire l’essay pour en scavoir la qualité et que vous m’envoyiez ensuite le procès verbal de cet essay.

    Sa Majesté (Louis XIV) n’a pas jugé à propos d’accepter la proposition que ledit Alain a faite de se charger de l’envoy des munitions qui sont nécessaires pour l’Acadie en luy fournissant une fluste, cette proposition n’estant pas assez avantageuse pour Sa Majesté et ne convenant pas par les raisons que vous marquez. 

    LE MINISTRE À SUBERCASE, Le 6 juillet 1707, MG1 – série B lettres envoyées, vol. 29, f. 36-38, Mic. F209

    À M. de Subercase
    Ce mardy le 6 juillet 1707
    Monsieur,
    Vous estes informé des plaintes que le Sr de Bonnaventure a faites contre le nommée Alain habitant de l’Acadie qui a esté envoyé à Quebek apres avoir esté quelques temps prisonnier au port Royal. Le Conseil supérieur de Quebek qui a examiné son affaire l’a renvoyé absous, cependant Sa Majesté l’a fait arrester à la Rochelle et l’a fait interroger par M. Bégon. Cet homme prétend que les mauvais traitemens que ledit Sr de Bonnaventure luy a faits viennent de quelques affaires particulières qu’il a eu avec luy et de ce que ledit Sr de Bonnaventure luy a voulu oster la connaissance du commerce que son frère et luy ont fait avec les Anglais de Baston. Il dit aussy à l’occasion d’un marchand anglais (Vriling) qui a esté renvoyé audit Baston pour se faire eschanger contre le Sr de Chaufour, sinon de payer 3000# pour la rançon qu’il a remis audit Sr de Bounaventure, l’obligation de ce marchand, que ledit Sr de Bounaventure l’a renvoyé en ce lieu par le Sr de la Ronde son frère, et qu’ainsy c’est à luy à rendre compte de ce qu’il en a fait. Sa majesté veut absolument scavoir ce qu’est devenu cette obligation et il faut que vous obligiez lesdit Srs de Bounaventure et de la Ronde de vous en rendre compte affin de m’en informer.

    Le Sr Bégon m’a envoyé plusieurs certificats que ledit Alain luy a remis par lesquels il paroist qu’il a tousjours dans sa profession tascher de rendre service à Sa Majesté et à la colonie de l’Acadie pendant qu’il y a esté. Il me marque que cet homme ne veut plus y retourner de crainte d’y estre maltraité par ledit Sr de Bounaventure et le Sr de Goutins. Comme c’est un bon habitant qui paraist propre pour ce pays, je l’ay fait asseurer que s’il y repasse, vous empescherez qu’il ne recoive aucun mauvais traitement et c’est à quoy Sa Majesté désir que vous teniez la main et à ce qu’il ne soit point troublé dans son commerce. Il faut mesme que vous avertissiez lesdits Sr de Bounaventure et de Goutins que Sa Majesté (Louis XIV) serait fort mécontente d’eux si cet homme s’en plaignait. En cas qu’il ne retourne pas à l’Acadie et qu’il donne ordre à sa femme de revenir en France avec ses enfans, vous n’avez qu’à leur faire donner passage sur le vaisseau que Sa Majesté envoye en ce pays.

    Ledit Alain prétend qu’il luy est deu par Sa Majesté une somme de 2099# scavoir 1100# pour une maison qu’il avait que ledit Sr de Bounaventure a fait abattre parce quelle estait trop proche du fort et 999# pour des matériaux qu’il a fourny pour Sa Majesté suivant un certificat du Sr de Goutins. Sa Majesté désire que vous vériffiez avec ledit Sr de Goutins ce qui en est et que vous me fassiez scavoir ensuite pourquoy cet homme n’a pas esté payé.

    Ledit Alain dit aussy qu’il luy est deub une somme de 650# par le beau père du Sr de Goutins. Sa Majesté désire que vous teniez la main à ce qu’il en soit payé au plustost.

    On m’a donné avis qu’il y a à Baubassin une mine de charbon de terre qui ne couste rien qu’à ramasser, et qu’on pourrait en faire venir au port Royal une quantité suffisante pour lester les vaisseaux que Sa Majesté y envoye comme cella pourrait produire un commerce pour la colonie de l’Acadie qui serait avantageux, il est important de ne pas négliger cette mine parce que Sa Majesté s’en servira dans ses arcenaux de la marine. Si ce charbon est aussy bon qu’on le prétend, il faut que vous en fassiez venir au port Royal et que vous en envoyiez en France pour en faire l’essay à Rochefort. On prétend que l’année dernière, il vint à Baubassin un vaisseau anglais et un autre que le Sr de Bounaventure vendit aux Anglais qui y chargèrent tous deux en mesme temps. Faites moy scavoir ce qui s’est passé sur cela et les raisons que le Sr de Bounaventure a eu de permettre ce commerce affin que j’en rendre compte à Sa Majesté.

    LE MINISTRE À DESGOUTINS, Le 6 juillet 1707, MG1 – Fonds des Colonies - série B lettres envoyées, vol. 29, f. 38. Mic. F209

    Au S. de Goutins
    Ce Mardy le 6 juillet 1707
    Le Sr Alain habitant de L’Acadie qui est arrivé à la Rochelle m’a fait scavoir qu’il luy est deub une somme de 2099# par le Roy, scavoir 1100# pour une maison qu’il avait que M. de Bounaventure a fait abattre parce qu’elle estait trop proche du fort du port Royal suivant l’estimation qui en a esté faite et 999# pour des matériaux qu’il a fourny pour Sa majesté suivant un certificat que vous luy en avez donné. Faites moy scavoir ce qui en est et encore que cette somme luy soit deue pourquoy il n’a pas esté payé.

    Cette homme prétend aussy qu’il luy est deub une autre somme de 650# par votre beau père. Il faut que vous luy fassiez payer au plustost et que vous m’informiez de ce que vous ferez. 

    LE MINISTRE À BÉGON, Le 6 juillet 1707, MG1 – série B lettres envoyées, vol. 29, f. 35, Mic. F209

    Résumé :
    Le ministre à M. Bégon. Est bien aise que le nommé Alain ne lui ait pas paru coupable de ce dont l’accuse M. de Bonaventure. Le laissera aller à l’Acadie ou ailleurs s’il le désire. Tout bien considéré, il vaut mieux ne pas s’occuper de la mine d’argent à la Nouvelle-York dont parle Alain. Cela ne pourrait profiter qu’aux Anglais. Il est important de faire l’essai du charbon qu’Alain prétend exister à Beaubassin. Le roi n’a pas jugé à propos d’accepter la proposition que fait Alain de se charger du transport des munitions destinées à l’Acadie, à la condition de lui confier une flûte.

    LE MINISTRE À SUBERCASE, Le 6 juillet 1707, MG1 – série B lettres envoyées, vol. 29, f. 36, Mic. F209

    Résumé :
    « Le ministre à M. de Subercase. Le nommé Alain allègue qu’il a été retenu prisonnier à Port-Royal et envoyé à Québec, où il a été absous; qu’il a été arrêté de nouveau à La Rochelle. Il s’est expliqué d’une manière satisfaisante à M. Bégon, faisant voir qu’il a été l’objet d’une persécution de la part de MM. des Goutins et de Bonaventure, ce dernier parce qu’il voulait lui ôter la connaissance du commerce que lui et son frère faisaient avec les Anglais. Ces faits et autres étaient bien appuyés, et il a lieu de croire qu’ils sont véridiques. Le prie de les éclaircir davantage ainsi que les réclamations du dit Alain qu’il protégera s’il consent à retourner à l’Acadie. »

    ACHAT DE « LA DOROTHÉE »

    Par devant Lambert Micoin notaire royal à Louisbourg en l’isle Royale fut présent le sieur Samuel Moore anglais de nation de présent en ce lieu lequel a reconnu et confessé avoir vendu, quitté, remis, et transporté et par ces présentes, vend, quitte, remet et transporte pour toujours avec garanty de tout trouble et empêchement quelconque pour luy, ses hoirs et ayant cause un batteau nommé La Dorotté du port de huit tonneaux ou environ, baty au port de Piscadois, avec ses agrez et apparaux tel qu’il se comporte à Louis Allain Accadien, icy présent acceptant pour le prix et somme de trois cent soixante livres que le dit sieur Samuel Moore reconnais avoir reçeu comptant dudit sieur Louis Allain dont ledit vendeur est comptant et satisfait comme aussy ledit sieur Samuel Moore a livré audit Allain ledit batteau et tout ses agrez et apparaux pour en jouir comme bien à luy appartenant sans qu’il puisse être inquiété dans ladite acquisition et à ce faire et entretenir tout ce que dessus led. Sieur Samuel Moore a engagé et obligé tout et chacuns des biens présent et à venir et le sieur Hugh Campbell icy présent a certiffié que ledit batteau La Dorothée appartient audit Samuel Moore. Fait et passé en l’étude dudit notaire, le deuxième septembre mil sept cent vingt un, présent desdits sieur Claude Morin, et Jean Morin, marchands habitants de ce lieu qui ont avec les parties signé en la minute des notaires soussigné, Samll Moore, Hugh Campbell, L.A. - Micoin, Notaire Royal

    Fonds des Colonies, Notariat de l’Île-Royale (Louisbourg), ANC, MG1-G3, vol. 2057.

    B. BIBLIOGRAPHIE

    Note : les abréviations entre crochets sont celles utilisées dans les renvois en fin de chapitres

    Serge ALAIN. L’Ancêtre v 11 # 1 sept 1984, Les premiers Alain et Allain en Amérique, p. 11-24, et Idem Supplément, p. 25
    Allain Family Genealogy Forum, sur http://genforum.genealogy.com/allain/
    Annapolis Royal, site d’information incluant des photos aériennes et plans de la ville acutelle
    Pièces judiciaires et notariales: – Procédures contre Louis Allain du Port-Royal, 1706 – Demandes que fait Bonaventure à M. le gouverneur général allencontre de Louis Allein habitant du Port-Royal, 1706. [PJN ANQM 385] Cette source manuscrite fut paléographiée par Mme Denise Legault à Montréal.
    Bona ARSENAULT (1903-1993) L’Acadie des Ancêtres, Québec, Université Laval, 1955, 1965, cote <971.5 A168ac> [BA-AA]
    Bona ARSENAULT. Histoire des Acadiens, Montréal, Fides, 1994, 395 pages. [BA-HA]
    Bona ARSENEAULT. Histoire et généalogie des Acadiens, Montréal, Leméac, 1978, 1988, 6 vol. [BA-HGA]
    Adrien BERGERON, P.T.S.S. Le grand arrangement des Acadiens au Québec. Montréal, Éditions Élysées, 6 vol, 1981
    Antoine BERNARD. Le Drame acadien depuis 1604. Montréal, Clercs St-Viateur. [BERNARD-DA]
    Antoine BERNARD. La Gaspésie au soleil. Montréal, Clercs St-Viateur, 1925 [BERNARD-GS]
    Antoine BERNARD. Les origines du pays de Carleton. Revue d’Histoire de la Gaspésie. Série d’articles [BERNARD-RHG]
    Pierre BIRON, Ascendance de Aline ALAIN. 2e version, déposé à la Société Canadienne Française de Généalogie en juin 2003, cote <929 A317b>
    Pierre BIRON. Louis ALLAIN pionnier acadien. Déposé à la Société Canadienne Française de Généalogie en 2003 sous la cote <920.71 B619p>, 78 pages
    New Brunswick Parish Acadian Parish Registers, cote <715 22 BO> SGCF [BOUCTOUCHE]
    Raymond BOYER. Les crimes et les châtiments au Canada français du 17e au 20e siècle, Cercle du livre de France, 1966, 542 pages
    Josette BRUN. Marie de Saint-Étienne de La Tour, Cahiers SHA, v 25, n 4, oct/déc 1994, p. 244-262
    Carte de Port-Royal par Marc Lescarbot en 1609 montrant un dessin du moulin de ALLAIN, reproduite sur http://www.acadian-cajun.com/proyal.htm,
    Carte de Port-Royal au début des années 1700, montrant la Allan River (#59) et le Mill (#46) de ALLAIN au Cape, reproduite sur http://www.acadian-cajun.com/prmap.htm
    Carte de Port-Royal par l’ingénieur De Labat en 1710
    Centre d’Études Acadiennes, sur le site [CEA]
    Andrew Hill CLARK, The Geography of Early Nova Scotia to 1760, University of Wisconsin, Madison, 1968. Consulté à la SGCF
    Collection de documents inédits sur le Canada et l’Amérique. Tome 1 sur l’Acadie, Québec, 1888 cote <971.5 A168do> [CDICA]
    Collection de manuscrits relatifs à la Nouvelle France, Tome 2, 1690-1713, cote SGCF et cote ANQM [CMRNF]
    COOMBS Families of New England, Maine, Prior to 1700. October 2007 - http://www.combs-families.org/combs/ms/coombs/08.htm - The Coombs of Maine. Anthony COOMS of Maine - http://www.combs-families.org/combs/ms/coombs/03.htm
    Sharon CUMMINS. French espionnage in colonial Wells, 7.1.2010 - http://www.seacoastonline.com/articles/20100107-LIFE-1070331
    Dictionnaire biographique du Canada (DBC). On y retrouve plusieurs interlocuteurs de Louis ALLAIN ayant marqué l’Acadie de son époque. Disponible en ligne
    Jean DAIGLE. Nos amis les ennemis: les marchands acadiens et le Massachusetts à la fin du 17e siècle. Cahiers de la Société Historique Acadienne v 7, n 4, décembre 1976, p. 161-170. [DAIGLE 76]
    Jean DAIGLE, L’Acadie au temps du Sieur Perrot. 19e Cahiers de la Société Historique Acadienne ou SHA, v 2 (9) printemps 1968, p. 313-346 [DAIGLE 68]
    Gérard DESJARDINS, sur Louis PETIT dans le DBC
    DIÉREVILLE. Voyage à l’Acadie 1699-1700, Cahiers de la Société Historique Acadienne ou SHA, v 16 no 3-4 sept-déc 1985 p. 69, 71, 75 cartes de Port-Royal. <971.5 A168di> SGCF [DIÉREVILLE 1985]
    DIÉREVILLE. Relation du voyage du Port Royal, de l’Acadie ou de la Nouvelle France. Montréal, Bibliothèque du Nouveau Monde, Presses de l’Université de Montréal et Normand Doiron, 1997. Consulté Salle Gagnon [DIÉREVILLE 1997]
    DUBOIS, Mgr Émile. Chez nos frères les Acadiens, Montréal, L’action française 1920
    Guy FRÉGAULT, La civilisation de la Nouvelle-France. Pascal, Montréal, 1944
    Patrice GALLANT, Les registres de la Gaspésie, Sayabec, 1968
    Fonds Placide GAUDET sur microfilm, répertoire numérique du fonds Placide Gaudet #1 [fonds GAUDET]  http://www.umoncton.ca/etudeacadiennes/centre/instru/ab-01.pdf
    Placide GAUDET, Arbre généalogique de l’abbé Désiré ALLAIN, reproduit de La voix de l’Évangéline, Moncton, 15 jan 1942, in Dossiers Drouin, lettre A, p. 160-1 [GAUDET 1942]
    Mathieu De GOUTIN, lettre en 1708, citée par BRUN p. 260, conservée aux Public Archives of Nova Scotia rg1 v 3, n 38
    John Frederic HERBIN, The History of Grand-Pré, 4th ed, Bowie MD, Heritage Classic, 1991, Salle Gagnon <971.6 G754he>
    Héritage Acadien, Revue d’histoire et de généalogie, Magog, depuis 1994, cote SGCF
    Histor, complément du dictionnaire Jetté, vol 4 / Section D sur l’Acadie. Collection manuscrite de mariages.
    Inventaire d’une collection de pièces judiciaires, notariales, etc., 269: 1698, consulté aux Archives nationales du Québec à Montréal [ICPJ ANQM 269]
    Inventaire général des sources documentaires sur les Acadiens, tome I. Moncton, Éditions d’Acadie,cote  <971.5 A168in>
    Janet B. JEHN. Corrections and additions to Histoire et Généalogie des Acadiens par Bona Arsenault, cote <929.3715 A781hi Suppl> Salle Gagnon
    Jugements et délibérations du Conseil supérieur de Québec, Québec, 1889, vol 5 cote <340.971 Q3ju> [JDCSQ]
    Gerald M. KELLY. Louis Alain in Acadia and New England. Cahiers de la Société Historique Acadienne c 39, #9, v IV, printemps 1973, p. 362-380
    Léopold LANCTÔT, o.m.i., L’Acadie des origines 1603-1771, Acadie, Editions du Fleuve; Québec, 1988
    J.C. LANGELIER. Esquisse sur La Gaspésie, Lévis, Mercier & Cie, 1884
    Rév Père L. Le JEUNE. Tableaux synoptiques de l’histoire de l’Acadie - Fascicule spécial (1500-1760). Montréal, Granger. Cotes <971.5-A168Lej> SGCF et <971 C212 L> [Le JEUNE TSHA]
    Rév Père L. Le JEUNE. Dictionnaire Général du Canada. Ottawa, 2 volumes, cote <920.071 L534di> SGCF 4941 [Le JEUNE DGC]
    Antonine MAILLET. Mariaagélas. Montréal, Leméac, 1973
    Françoise MARTIN LEBRUN. Chronique d’une famille Martin 1750-2005, Cap de la Madeleine, chez l’auteur, 2006, 150 pages.
    Mémoires de la Société Généalogique Canadienne Française [MSGCF]
    Abbé Donat PARADIS. Familles de Maria et leur généalogie. Paroisse de Maria, 1967, consulté à la Maison de la SGCF
    Mgr Louis RICHARD (1838-1908). Les familles acadiennes de la région de Trois-Rivières, Trois-Rivières, SGMBF, 1990
    Michel ROY. L’Acadie des origines à nos jours, essai de synthèse historique. Montréal, Québec/Amérique, 1989, 340 pages
    Rapport des Archives canadiennes 1905, v 2, Ottawa, 1909, Généalogie des Acadiens
    Robert RUMILLY. Histoire des Acadiens: L’Acadie française 1497-1713. Montréal, Fides
    Robert SAUVAGEAU. Acadie. cote <971.5 A168su>
    William H SHELDON, Les variétés du tempérament, Paris, PUF, 1951, 570 pages.
    Edmé RAMEAU de SAINT-PÈRE. Une colonie féodale en Amérique: L’Acadie 1604-1881. Montréal: Granger, 1889. Vol I et II cote <971.5 A168co> [RSP CFA]  La France aux colonies, Paris, Jouby, 1859 [RSP FC] Il fut le premier historien français de l’Acadie
    Société généalogique canadienne-française [SGCF]
    Paul SURETTE. Atlas de l’établissement des Acadiens aux trois rivières du Chignectou 1660-1755. Moncton NB, Éditions d’Acadie, 1996
    Fidèle THÉRIAULT. Les Allain du Nouveau-Brunswick et de la Gaspésie, chez l’auteur, à lire absolument, Fredericton, 2004, 399 pages
    G. E. THORMAN, sur John OUTLAW, dans le DBC
    Jacques VAN DERLINDEN, Le lieutement civil et criminel Mathieu de Goutin en Acadie française (1688-1710), Moncton NB; CEA, 2004. 468 pages

    Date de création : 2018-05-19 | Date de modification : 2018-11-01
    Informations
    L'auteur

    Pierre Biron
    Documents associés
    Pierre Biron
    Henry Wadsworth Longfellow
    Déportation des Acadiens, femme, amour

    2%
    Dons reçus (2018-2019):609$
    Objectif (2018-2019): 20 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.