Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Conflit d'intérêts

Essentiel

On s'attend à ce que l'État respecte ses obligations juridiques, réglementaires et éthiques les plus élevées en raison même de ses responsabilités collectives. Toutefois, l'éthique est d'abord et avant tout une question de responsabilité: chacun doit se rendre possible et le rôle de l'intellectuel, de l'intervenant ou du simple citoyen ne saurait se limiter à la dénonciation des situations problématiques dans lesquelles se mettent à l'occasion élus et fonctionnaires. Lors d'un colloque tenu en 1999 sur les conflits d'intérêt qui affectent l'État, le philosophe Jacques Dufresne rappelait que «L'État est souvent mieux servi par un fonctionnaire qui s'écarte des principes que par celui qui les respecte scrupuleusement mais dont c'est là l'unique compétence».
Actes du colloque Éthique et conflits d'intérêts, tenu à Québec le 25 nov. 1999, sous les auspices du Centre d'études Noël-Mailloux en éthique et psychologie, p. 34.

Articles


Médecine et conflits d'intérêts

Josette Lanteigne
Paru dans «Le nouveau contrat médical», magazine L'Agora, vol VIII, no 1 (nov.-déc. 2000). source: Marc A. Rodwin, Medicine, Money and Morals. Physicians' Conflicts of Interest, Oxford University Press, 1993, introduction, chap. 1 et 8.

Pour une éthique réaliste

Jacques Dufresne
En passant par Solon et la naissance de la démocratie en Grèce, Jacques Dufresne nous fait remonter aux origines de la notion de conflit d'intérêts.