Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Colombie

    La méthode Kangourou

    Nathalie Charpak
    Des pays du sud nous viennent aussi des technologies
    Faire du développement ne signifie pas toujours transférer des techniques mis au point dans les pays riches vers les pays du sud. La méthode de prise en charge des enfants prématurés baptisée Kangourou prouve que des techniques performantes sont également élaborées dans les pays en développement, que la coopération entre pays du sud est possible et que des techniques médicales mises au point dans les pays en développement peuvent intéresser les pays riches.

    La méthode Kangourou a été imaginée en 1978 par un médecin colombien pour améliorer les conditions de vie des enfants prématurés de petit poids de naissance (moins de 2 kg). La méthode consiste à maintenir 24h/24 les enfants prématurés, peu habillés, contre le thorax d?un adulte, un peu à la manière des kangourous dont les bébés finissent leur maturation dans la poche de leur mère. L?allaitement maternel permet de nourrir l?enfant mais également de le protéger des infections.

    Depuis 1996, Enfants et Développement soutient le projet de développement de la technique Kangourou en Colombie et la diffusion de sa méthode dans les pays en développement.

    En effet cette méthode peut être appliquée dans de nombreux pays où elle répond chaque fois à des besoins spécifiques. Dans les pays très pauvres dont les structures hospitalières sont inexistantes ou mal équipées, cette méthode est la seule permettant la survie d?enfants de faible poids de naissance. Dans des pays à revenus intermédiaires, elle est une alternative à la couveuse. Dans tous les cas, en favorisant le contact avec la mère, elle permet de développer la relation affective mère/enfant et l?éveil de l?enfant. On constate, d?après les statistiques, que les enfants élevés en kangourou pleurent moins et dorment mieux que ceux placés en couveuse. On a même pu observer statistiquement que les enfants prématurés ayant été portés en kangourou ont, à l?âge de un an, un QI supérieur de plusieurs points à celui d?enfants prématurés n?ayant pas bénéficié de cette technique.

    Le programme a permis à des équipes de Cuba, du Vietnam, d?Éthiopie, d?Afrique du Sud et du Mexique d?être formées à cette technique et de l?implanter dans leurs pays respectifs, matérialisant l?existence d?une coopération entre les pays du sud.

    Et c?est maintenant l?Europe qui s?intéresse à cette technique et cherche à l?implanter dans les services de néonatalogie démontrant par là que le développement est véritablement un échange.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C