Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Chlore

    L'importance de viser l'élimination des émissions d'organochlorés (POPS)

    Comité de citoyens du projet Magnola
    Les torts causés à l'écosystème et à l'humain par les polluants organiques persistants (POPS) sont à ce point importants et inquiétants qu'il faut viser leur élimination virtuelle. Plusieurs substances auxquelles on aura affaire sont des polluants très dangereux de la famille des polluants organiques persistants. Elles résistent longtemps à la dégradation dans l'environnement et avec le temps, elles se concentrent dans les tissus des animaux et des humains.

    Outre leurs effets cancérigènes mieux connus, ces substances sont aussi des perturbateurs endocriniens. Le spectre des effets connus causés par les perturbateurs endocriniens est très large et on n'a cessé au cours de la dernière décennie d'en découvrir de nouveaux. Les recherches nous enseignent que, à dose même infime (1/250 000 de la dose jugée sécuritaire pour l'adulte), ils peuvent affecter irrémédiablement le développement du fœtus. Les pires impacts sont "transgénérationnels". Les effets constatés sur les descendances successives sont cumulatifs. Ils sont beaucoup plus importants que ceux observés chez les personnes subissant directement l'exposition tout au cours de leur vie. Tant que les observations se sont limitées aux effets chez les personnes exposées au premier niveau, on a cru de façon erronée que la toxicité de ces substances étaient modérée. Malheureusement et étrangement, ces connaissances ne sont pas encore prises en compte lors de l'établissement des "normes" imposées aux industries en ce qui concerne les pops. Pourtant la charge polluante planétaire des organochlorés est déjà très importante. On soupçonne que l'humain serait déjà affecté par ces charges, d'abord au niveau de ses systèmes reproducteurs et immunitaires (baisse du compte des spermatozoïdes, recrudescence des allergies, augmentation de certains types de cancers, etc.). À des doses avec lesquelles vit déjà une certaine partie de la population humaine, on observe chez les animaux, lors de tests en laboratoire, des effets permanents sur le développement de leur progéniture, sa santé et même son comportement.

    Cependant ces substances font encore partie de notre réalité technologique et il n'est pas possible de les éliminer de tous les procédés industriels du jour au lendemain. Il est toutefois très décevant qu'un tout nouveau projet industriel naisse aujourd'hui entièrement basé sur une technologie génératrice d'organochlorés, clairement reconnus pour être des perturbateurs endocriniens. Ceci survient justement au moment où on cherche à établir des consensus mondiaux pour bannir ces substances. L'élimination totale doit rester un objectif.

    Source

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C