• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Papillon

    Monarque

    Michèle Drissen
    Monarque , Danaus plexippus , Linné ( 1758 )
    Famille : Danaïdae
    Groupe : Rhopalocera ( diurnes )
    Le Monarque est la seule espèce de Danaïdae présente dans l'est du Canada .

    Description : vous trouverez une excellente description et des informations pertinentes sur le site de l' Insectarium de Montréal .

    Migration : les Monarques sont les seuls papillons de l'est du Canada à entreprendre une migration . En septembre , ils se rassemblent par populations . J'ai pu avoir la chance d'en admirer une sur le mélèze , chez moi , en 1997. Ils étaient des centaines d'individus posés les uns à côté des autres recouvrant en grande partie le mélèze pourtant haut. Hélàs , depuis , la population de Monarques qui fréquente le terrain se réduit à quelques individus . Pourtant , rien n'a changé , je laisse toujours autant d'asclépiades et n'épands ni pesticides , ni engrais chimiques .
    Plus elles avancent vers le sud , plus les populations se joignent pour former d'épais nuages . Les Monarques parcourent ainsi plus de 4500km à une vitesse moyenne de 32 km/h , incroyable pour des créatures à l'apparence aussi frêle . Se déplaçant le jour , ils se posent la nuit , souvent dans des haltes migratoires ancestrales . La route migratoire ordinaire aboutit au Mexique .
    Au printemps , ils repartent vers le nord , laissant au passage de nombreux mâles morts ainsi que des oeufs qui , devenus papillons , continueront la route .

    Le monarque et l'asclépiade : le Monarque , papillon aux couleurs voyantes , rend les oiseaux prédateurs malades , leurs larves se nourrissant d'asclépiade au latex toxique . Il contient des substances proches de la digitaline qui activent les centres nerveux responsables du vomissement . Les larves métabolisent une forme modifiée du poison et le conservent même après avoir atteint le stade adulte . L'oiseau ne s'y fera pas reprendre deux fois..ce qu'utilise habilement le papillon Vice-roi ou Mimique qui a adopté une parure très semblable à celle du Monarque..sans être lui-même vénéneux .

    Le Monarque et les OGM : On a beaucoup dit et écrit sur le sujet pour expliquer la diminution des populations de Monarques . Les recherches se poursuivent , mais des chercheurs de l'Université de l'Iowa aux USA , ont démontré que les chenilles nourries de feuilles d'asclépiade aspergées de pollen de maïs Bt risquent 7 fois plus de mourir que les chenilles nourries de feuilles saupoudrées de pollen de maïs normal .
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.