• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Mauvaise langue

    Jean-Philippe Costes

    Un dialogue amoureux en divers niveaux de langage et en diverses langues, du français au franglais puis au globiish.

    Un seul regard sur votre doux profil et voilà que mon âme est à jamais broyée. Belle du ciel que reste-t-il à celui que votre grâce a soudain foudroyé? Je suis muet, désarmé, réduit à l'impuissance. Souffrez que j'en appelle à votre bienveillance. Accordez-moi ne serait-ce qu'une brève audience. Mieux vaut périr cent fois que subir l'indifférence. O rêve éveillé, j'attends votre signe. Faites-moi par pitié cet honneur insigne.

    Cher ami, je ne vois nulle honte dans tes phrases. Autorise toutefois ton humble conseiller à critiquer leur emphase. Au temps de Shakespeare, ta poésie aurait provoqué l'extase mais avec le monde d'aujourd'hui, elle a cessé d'être en phase. Daignerais-tu ajouter un soupçon d'anglais à ton fébrile discours? Le mariage des langages est notoirement utile à ceux qui font la cour. Consentirais-tu par ailleurs à être plus terre-à-terre? Des envolées trop lyriques t'empêcheraient d'apprivoiser ta mégère.

    Hello, Milady, je suis fan de votre look. J'ai d'ailleurs liké votre page sur Facebook. Seriez-vous partante pour un petit speed dating? Pour moi, c'est OK, pas besoin de brainstorming.

    Cher camarade, tes amendements sont aussi radicaux qu'héroïques. Soit dit sans ambages, j'ai hélas quelques doutes concernant ton lexique. Et si ta jolie gueuse n'entendait que les termes populaires? Prends des précautions, simplifie ton vocabulaire.

    Je vous ai à la bonne, petite madame. Je ne sais pas comment jacter, devant vous je rame. C'est plus fort que moi, j'ai le palpitant qui s'emballe. J'essaie bien de le mettre en veilleuse, mais à chaque fois c'est peau de balle. Comme vous n’êtes pas une gourde, ouvrez donc vos esgourdes: ça vous dirait de m'accompagner à Paname? A votre bon coeur, ma petite dame!


    Cher compère, je reste sans voix. Je crois que tu es sur la bonne voie. Permets-moi néanmoins de faire une autre suggestion. Il s'agira là de mon ultime contribution: si tu veux séduire ta reine, rends tes métaphores plus contemporaines.

    Je te kiffe grave, sois ma meuf. Si tu savais ce que j'en bave, tu me fais un effet boeuf! Quand je te vois, j'en tombe sur le coccyx. S'il te plaît, Mademoiselle, file-moi ton 06.


    Cher soupirant, j'ai lu votre missive avec intérêt. Vos vers, malheureusement, sont dignes d'un goret. Si j'étais votre Roxane, piètre Cyrano, useriez-vous de tels mots pour déclarer votre flamme? Jamais Roméo n'aurait gagné sa Juliette avec de gros sabots et de vulgaires bluettes. J'aurais fort apprécié d'entendre, à la place de "kiffer", aimer, adorer, désirer, vénérer et autres verbes tendres. La "meuf" que vous convoitez tue notre idylle dans l'oeuf. Il faut plus que des formules faciles pour rendre une femme docile. La prose des bas-fonds a bonne presse de nos jours. Elle paraît pittoresque aux nababs dans leurs tours. Les pauvres gens que vous singez, cependant, n'adoptent pas ces sentences par choix. Ils comblent leur manque de lettres bon an mal an, nécessité fait loi. Le sabir des gangs n'enrichit pas la Langue, il contribue à l'appauvrir. Quand le Dictionnaire sera exsangue, que pourrez-vous encore écrire? Qui trop embrasse les modes mal étreint. Je laisse les effets commodes aux simplistes, aux suivistes et semblables crétins.

    Date de création : 2017-06-10 | Date de modification : 2017-06-10
    Informations
    L'auteur

    Jean-Philippe Costes
    Documents associés
    Jean-Paul II
    sainteté, pape
    ZÉNIT
    Histoire d'un âme, spiritualité, catholicisme, vie religieuse, autobiographie, docteur de l'Église
    Jean Sgard
    Journalisme
    Denis Diderot
    José Ortega y Gasset
    Gabriel Compayré
    Histoire de l'éducation, éducation physique, pédantisme, spécialisation, humanisme, éducation naturelle
    Jacques Dufresne
    Marc Chevrier
    constitution, institutions, démocratie, Québec, autonomie politique
    Louis Painchaud, Paul-Hubert Poirier
    Eros, Amour, Daphnis, Chloé, Longus, Bompaire
    H.Gilbert Welch
    Neuroblastome, Guérison spontanée, Cancer, Surveillance, Évolution spontanée de la maladie

    10%
    Dons reçus (2017-2018): 2 396$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.