• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Humour

    La catharsis de l’humour

    Thomas De Koninck

    La catharsis de l’humour a l’avantage d’être plus accessible à tous. Ce dernier implique une saisie de l’ineffable : rien n’est plus profond, à vrai dire, que l’humour véritable. Rien de plus réaliste aussi bien, en un sens proche du réalisme des poètes si justement marqué par Robert Louis Stevenson : « Le véritable réalisme, toujours et partout, est celui des poètes : découvrir où réside la joie, et lui donner une voix bien au-delà du chant. Car manquer la joie, c’est tout manquer. Dans la joie des acteurs réside le sens de toute action. » Chesterton jugeait l’humour plus « divin » même que l’esprit (wit), du fait qu’il a davantage « le sens des mystères ». Il suppose l’humilité, la capacité de rire de soi, de pressentir autrement l’énigme de la contingence. Il fait voir, jusque dans le détail de la vie immédiate, l’incongruité de notre condition et présuppose, par conséquent, son dépassement, une perception aiguë de notre étrangeté et des formes variées du non-sens. Comme l’ironie, il « sollicite l’intellection » (Vladimir Jankélévitch), pourrait-on dire, puisqu’il exige la saisie simultanée des contraires, de l’immensité intérieure au regard de la finitude du corps, par exemple. Mais il est plus pénétrant que l’ironie, d’autant qu’il implique une connaissance pratique de soi et l’équilibre de toute la personnalité. Aussi n’est-il point de plus sûr indice de bêtise, mais aussi de fanatisme, de graves déficiences caractérielles, que l’absence d’humour. La floraison exubérante d’œuvres picturales, de caricatures, de bandes dessinées, de films comiques géniaux, de même que des grandes œuvres humoristiques ou satiriques d’Aristophane, Juvénal, Rabelais, Molière, La Fontaine, Cervantès, Gogol, Shakespeare, Swift, Dickens, Wodehouse et de tant de leurs pairs en toutes les cultures, est aussi essentielle à l’équilibre social et politique que les chefs-d’œuvre tragiques. Comment le ridicule si manifeste du personnage Hitler n’a-t-il pas été perçu aussitôt ? Devant l’innommable, la question n’est plus « académique » (180)

    (180) Robert Louis Stevenson, « Les Porteurs de lanterne », dans Essais sur l’art et la fiction, trad. France-Marie Watkins et Michel Le Bris, Paris, Petite Bibliothèque Payot, 1992, p. 58 ; G. K. Chesterton, « Humour », dans Encyclopaedia Britannica, 14e éd., Londres, 1929, vol. 11, p. 883-885 ; Vladimir Jankélévitch, L’ironie, Paris, Flammarion, « Champs », 1964, p. 64.

    Date de création : 2014-10-17 | Date de modification : 2014-10-17

    0%
    Dons reçus (2018-2019):0$
    Objectif (2018-2019): 25 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 20 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.