Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Europe

    L'ignorance croissante de l'Europe à propos d'elle-même

    Pierre Manent
    Extrait de l'émission «Répliques» animée par Alain Finkielkraut (France Culture), émission diffusée le 5 mai 2001dont le thème était «Comment va la France?». Il s'agit d'une transcription verbatim, à quelques lègères retouches près.
    Je suis frappé par un phénomène très désolant [...]. Les pays européens se connaissent de moins en moins les uns les autres. C'est un phénomène que tous le monde observe mais que nos hommes politiques, apparemment, n'observent pas.

    Quand la France et l'Allemagne étaient ennemis, et certes je ne regrette pas ce temps, ces deux nations se connaissaient bien plus l'une l'autre, parlaient bien plus la langue l'une de l'autre, qu'aujourd'hui où, en principe, nous sommes les meilleurs amis du monde, les premiers partenaires de l'Europe. L'enseignement de l'allemand disparaît de la France, l'enseignement du français disparaît de l'Allemagne. Ce phénomène particulièrement frappant entre la France et l'Allemagne est généralisable. Entre la France et l'Angleterre, il n'y a pratiquement plus de communications intellectuelles. Les communications que nous avons passent par la médiation de l'empire commun, que sont les États-Unis d'Amérique. Donc il y a superposition d'une organisation européenne sur des nations qui sont en voie de provincialisation l'une par rapport à l'autre. Et ce qui caractérise une province, c'est qu'elle n'est en relation avec les autres provinces que par le centre.

    Nos nations sont, de plus en plus, des provinces qui sont en relations l'une avec l'autre par le centre, qui est soit le centre américain, s'agissant de la culture commune, soit le centre administratif européen, Bruxelles, Luxembourg ou Strasbourg.

    Quand on dénonce l'étroitesse nationale au nom de cette ouverture que représenterait l'Europe nouvelle, je me demande si ceux qui parlent ainsi ont la moindre idée de ce qui se passe en Europe aujourd'hui.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C