• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Développement local

    Pour une politique de développement

    Jean Paul Gendron
    À l'occasion des élections municipales du 7 novembre 1999, l'auteur nous livre ses réflexions sur la qualité des élus municipaux.
    Les municipalités locales du Haut-Saint-François (HSF) sont à un tournant. Rien à voir avec les histoires de l'an 2000. Depuis qu'elle a été constituée en MRC, en 1980, notre région, par le biais de ses élus et ses organismes de développement, a travaillé fort pour se donner une personnalité sociale, économique et culturelle. Les résultats sont prometteurs, mais encore fragiles... parce que la vision, la compétence et l'approche globale n'ont pas toujours caractérisé la démarche de nos politiciens locaux.
    Cependant, nous devons admettre que depuis une dizaine d'années, certains maires, seuls ou en concertation, ont lancé leur municipalité sur un élan de développement qui s'est traduit par une amélioration tangible des qualités de vie de leur milieu. Il ne s'agit pas de donner des noms. Regardez autour de vous, objectivement. Vous pourrez identifier qui, des hommes et des femmes politiques des dernières années, ont placé leur municipalité dans une situation avantageuse pour attirer familles, entreprises et institutions.
    Le HSF compte 17 maires et 102 conseillers. Une bonne part, peut-être trop forte, gère le concassé 0-3/4, l'achat de sel de déglaçage, les plates-bandes de la patinoire, la profondeur des fossés et la «pépine», tout en gardant un oeil suspect sur le millin. Somme toute, ils font la job du secrétaire ou de l'inspecteur municipal. D'autres ont le sens moral plutôt élastique; leur ego, leurs intérêts et ceux de leurs amis ont une place de choix dans leurs palabres politiques. Enfin, il y a ceux et celles qui ont le goût de servir de façon désintéressée et pour qui la qualité de vie, le bonheur des familles, l'environnement, des loisirs sportifs et culturels accessibles et de qualité ont autant d'importance, sinon plus, que le motel industriel et les relations affairistes. Cette dernière catégorie est en manque. Notre essor social, économique et culturel n'est durable que s'il s'appuie sur des décideurs politiques capables de gérer des ensembles plus souvent qu'autrement complexes et abstraits.
    On ne se lance pas en politique municipale sous le simple prétexte de planter un adversaire dont le discours ou la personnalité ne nous convient pas, pour régler son propre problème d'asphalte ou d'égout, pour diminuer le compte de taxes ou sabrer dans les emprunts. Les «boulés» de cette espèce sont une menace directe à la démocratie municipale. Mais, c'est connu, certains contribuables aiment les «gros bras» et les forts en gueule. C'est un divertissement porteur de lourds préjudices à la collectivité locale.
    Trois postes de maires, et non les moindre (East Angus, Cookshire et Dudswell), et 40 sièges de conseillers seront en jeu le 7 novembre. Un maire (Dudswell) et 27 conseillers étaient confirmés par acclamation au moment de la fermeture des mises en nomination. Il y aura cependant du choix: 48 candidats et candidates sont déjà engagés dans une lutte pour 13 postes de conseiller. Vous n'avez qu'à parcourir les pages de votre Journal. Elles vous aideront à mieux connaître les candidats et candidates qui se savent ou se sentent suffisamment compétents et disponibles pour être partie prenante des décisions collectives sur l'avenir et les enjeux politiques de leur municipalité. Évaluez, appréciez, votez; c'est un devoir fondamental de citoyen.
    Le Code municipal et la Loi des Cités et Villes ne peuvent tout prévoir. Les responsabilités transférées au niveau local sont plus lourdes et plus coûteuses... et ce sera ainsi pour plusieurs années. La politique municipale évolue à coup sûr vers la complexité... tout comme notre époque d'ailleurs. Nous devons choisir entre les bâtisseurs de monuments ou ceux et celles qui modèleront le Haut-Saint-François en une société dynamique, diversifiée et consciente. Nous avons les élus que nous méritons.

    Six des 17 municipalités du HSF ont des orientations de développement suffisamment précises pour guider le conseil municipal dans ses choix budgétaires. La Société d'aide au développement de la collectivité (SADC) peut aider votre municipalité à établir ses priorités de développement.

    Source

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01

    0%
    Dons reçus (2018-2019):0$
    Objectif (2018-2019): 25 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 20 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.