Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Carnac; Saint-Malo; Dolomieu : trois poèmes

    Monique Brunet-Weinmann

    Carnac

    Le vent vert des rêves a soufflé
    sur le bûcher du souvenir
    le bonheur cache sa préhistoire
    ses cavernes scellées
    sous les champs de genêt


    Il faudrait briser les dolmens
    où se chantent les messes noires
    ma mémoire danse une ronde
    à Saint-Jean
    sur l’anneau de Saturne


    La course des nuits me talonne
    sur la piste sans fin qui s’enroule
    autour de l’axe de la terre
    en pulsant dans ma tête la mesure
    des pas qui marchent en sourdine


    Je suis au centre des menhirs


    Saint-Malo

    Très cher François-René
    de l’Amérique des Natchez à Combourg
    pavez ma voie de retour au Grand Bé
    comme Cartier tourne le dos au large
    pour rentrer dans sa ville
    et le saumon sauvage remonte le cours du Scorff
    pour retrouver la pierre où il est né
    et du Bellay l’ardoise fine de son petit Liré

    J’ai dormi sur le granit
    dur et chaud de ta plage
    dans l’odeur iodée du goémon et du sable
    bercée par la houle à la marée montante
    et le chant guttural des mouettes sororales

    Elle ne voulait pas de dalle
    funéraire pour étouffer son corps
    Nous l’avons couchée sous le granit rose
    de la côte d’Armor
    où foisonnent l’hortensia bleu
    et les ajoncs d’or

    Dolomieu

    Le cri des corbeaux
    les coups de marteau
    la vallée en écho dans les brumes
    la cacophonie des radios
    à chacun sa bulle


    Lui immanquablement de dos


    Au flanc de la Grande Chartreuse
    la dissolution des neiges éternelles
    Oh Tannenbaum et les Trois anges
    la grande bouffe de Noël
    ce pendant que leurs os jeûnent et gèlent


    Je suis en marge du réel


    Et que la joie se meure

    Date de création : 2018-12-16 | Date de modification : 2018-12-16


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C