De la nature mère à l'univers machine

Jacques Dufresne
Utilisation plutôt que contemplation. L'Occidental moderne est bien familier avec cette nuance... L'émerveillement cède à la curiosité technique. Un tel état d'esprit ne peut apparaître, comme le précise Lenoble que si l'homme, dans sa conception du monde, substitue à l'image d'une mère celle d'une machine. On aime sa mère, on ne l'utilise pas! Les idées de Galilée amorcent la mathématisation du monde. «Où nous mettons une géométrie, les hommes du Moyen Âge et de la Renaissance voyaient des valeurs. La Nature n'est donc pas pour eux un système de quantités mais une hiérarchie de qualités.» L'idée de machine suppose aussi une altérité radicale qui introduit un tout nouveau rapport avec le monde. Les aspirations de l'homme ne peuvent plus être projetées sur le cosmos.

Dans Les Dialogues sur les Deux principaux Systèmes du Monde, les deux pricipaux personnages sont des ingénieurs. «1632. Galilée demande à des ingénieurs de nous découvrir le vrai système du monde. Vous voyez que cette date mérite d'être retenue: la structure de la Nature et conjointement la structure de la société vont subir un remaniement complet; l'ingénieur conquiert la dignité du savant, parce que l'art de fabriquer est devenu le prototype de la science. Ce qui comporte une nouvelle définition de la connaissance, qui n'est plus contemplation mais utilisation, une nouvelle attitude de l'homme devant la Nature: il cesse de la regarder comme un enfant regarde sa mère, prend modèle sur elle; il veut la conquérir, s'en rendre maître et possesseur1


Note:

1. Histoire de l'idée de nature.

Autres articles associés à ce dossier

Les rapports de l'homme et de la nature

Jean Dorst

Quand on découvre aujourd'hui la gravité des dommages causés notamment par les pesticides, on a peine à croire que le diagnostic était déjà tr

Les peupliers

Hippolyte Taine


La nature

Baruch Spinoza


L'offrande à la nature

Anna de Noailles


Découverte de la beauté de la nature dans la Renaissance italienne

Jacob Burckhardt

Extrait de la Civilisation en Italie au temps de la Renaissance.

À lire également du même auteur

Éblouir pour régner
Où l'on voit comment, fort de ses connaissances en optique, Descartes propose au roi d

Le Chant du cygne, mourir avec dignité
En avril 1990, L'Agora organisait, en collaboration avec l'Ordre des Infirmi&egrav

Sainte-Élisabeth
Au coeur de l’histoire de ce village, un couvent des Soeurs de la Providence devenu un monumen

Marcher, une philosophie
Depuis des années, je recommandais en vain la marche à un ami de tempérament d&

Réflexions sur la liberté d'expression
Toutes ces libertés, tous ces interdits qui allaient de soi et que le nouveau surmoi collecti

Pandémie et santé mentale
L’école de la vie, la philosophie comme mode de vie, la logothérapie. Contenu de

La culpabilité de l’Occident ou la recherche de la vie perdue
Voici la première partie d’un diptyque. L’autocritique actuelle des Occidentaux y est comparée

Noël ou le déconfinement de l'âme
Que Noël, fête de la naissance du Christ, Dieu incarné, Verbe fait chair, soit aus