• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Lecture

    La lecture est-elle un vice?

    Chronique des lettres françaises
    Discussion des idées exprimées par l'écrivain français Valery Larbaud au sujet de la lecture.
    M. Valery Larbaud, subtil ami de la lecture, pense rehausser ce goût à ses propres yeux et lui gagner des adeptes en le présentant comme un vice. Ce raffinement d’immoralité imaginaire est du moins inoffensif. L’essentiel est de lire, et surtout de savoir lire. C’est bien l’avis de M. Valery Larbaud, qui apporte des vues ingénieuses dans cet article de Commerce. Il commence par soutenir agréablement son demi-paradoxe. Il raille Emerson d’avoir écrit: « Lisez n’importe quoi pendant cinq heures tous les jours, et au bout de peu d’années vous serez savant ». N’importe quoi? Évidemment non. D’ailleurs, on peut être sage et heureux en ne lisant rien : c’est le cas d’un certain nombre de saints, observe M. Valery Larbaud, et la remarque est juste, mais la sainteté n’implique donc pas forcément qu’on soit un homme complet. L’homme normal, d’après M. Valery Larbaud, est celui qui ne lit en effet que pour s’instruire, notamment par nécessité professionnelle, des ouvrages médicaux s’il est médecin, juridiques s’il est avocat : et il peut lire énormément sans devenir plus lettré…

    M. Valery Larbaud observe que les adolescents épris de lecture se font mal voir de leurs maîtres et refuser aux examens. Cela prouve simplement qu’il y a temps pour tout, dit M. Paul Souday. Ce n’est pas l’heure de dévorer des romans quand on a son baccalauréat à préparer. Soyez bachelier, et vous lirez ensuite ce qui vous plaira, sans que nul y trouve à redire.

    Mais voici une définition plus juste: si ce n’est pas un vice, c’est une passion. Et il est parfaitement exact en un sens que « la culture est fille du plaisir et non pas du travail », suivant une formule de l’écrivain espagnol Ortega y Gasset, citée par M. Valery Larbaud. Le travail y est certes nécessaire, mais il reste stérile si le plaisir n’apparaît pas. On n’a compris un grand écrivain que lorsqu’on en jouit vraiment.

    M. Valery Larbaud analyse finement les étapes et les progrès de cette passion. Au début, tous les enfants, ou à peu près, aiment à lire : mais la troupe d’abord nombreuse s’éclaircit peu à peu, et rares sont ceux qui pénètrent dans l’Athènes intellectuelle. Le premier pas est la découverte des contemporains, proscrits des collèges. Le premier signe des élus, c’est le ravissement produit par cette découverte. Le second, c’est l’aptitude à la mettre au point, à éclairer les anciens par les modernes, et réciproquement, à ne plus considérer la récente période que comme un épisode de l’art éternel, à discerner et adorer la beauté de toute époque et de tout pays.

    Il y a ensuite des tentations : la bibliophilie, l’érudition pure, qui pourraient détourner de ce culte du beau. La petite élite des vrais et purs lettrés triomphe de tous les obstacles et se maintient à travers le temps et l’espace; car elle est internationale, et quoique si faible numériquement, à la longue elle impose ses jugements aux foules (D’après Paul Souday, Le Temps, 8 septembre 1924)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    L'auteur

    Chronique des lettres françaises
    Mots-clés
    littérature, écrivain, livre, lettré, culture, passion, vice
    Documents associés
    Marcel Proust
    Livre, enfance, souvenir, mémoire, John Ruskin
    Ivan Illich
    Livre, regard, sagesse, beauté, lumière
    Alain
    Apprentissage, alphabet, enfant

    2%
    Dons reçus (2018-2019):609$
    Objectif (2018-2019): 20 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.