Les origines de la lecture

Ivan Illich
Dans Du lisible au visible, Ivan Illich a traité de façon originale de l'évolution de l'idée d'information. Il constate, après George Steiner, que la grande culture livresque s'est dégradée au point de n'être plus qu'une caricature de ce qu'elle était et, pour illustrer son propos, il présente cette évocation de la lecture dans un monastère du XIIe siècle.
« Les pages étaient encore faites de parchemin plutôt que de papier. La peau translucide du mouton ou de la chèvre était couverte d'une écriture manuscrite et animée de miniatures exécutées au pinceau fin. La forme de la Sagesse Parfaite pouvait illuminer ces peaux, mettant en lumière lettres et symboles, et illuminant l'oeil du lecteur. Regarder un livre était comparable à l'expérience que l'on peut vivre, de bon matin, dans les églises gothiques qui ont conservé leurs vitraux originaux. Quand le soleil se lève, il fait vivre les couleurs de ces vitraux qui, avant l'aube, ne semblaient qu'un obscur remplissage des arcs de pierre. »

Autres articles associés à ce dossier

Sur la lecture

Marcel Proust

"Nous détachons ces pages d’une préface que M. Marcel Proust a écrite pour une traduction des Trésors des Rois (Sésame et les Lys), de

La lecture est-elle un vice?

Chronique des lettres françaises

Discussion des idées exprimées par l'écrivain français Valery Larbaud au sujet de la lecture.

À lire également du même auteur

La perte du monde et de la chair
Ce texte était à l'origine une lettre d'anniversaire à son ami Hellmut Becker, directeur de l'In

Sens de la réalité
Illich se réclame d'Ellul pour poursuivre le même combat contre la technique inhumaine.

Le renoncement à la santé
Après avoir ouvert l'ère de la critique des systèmes de santé technicis&

L'oeil conquérant
L'existence, dans notre société qui se veut système, met hors jeu les sens par les engins fabriqu

Hommage à Jacques Ellul
La thèse d'Illich est que la technique occupe la place de la religion, et que cette mutation s'est

Décriminalisation de la drogue
Pour Illich, la drogue est une faiblesse, mais il faut défendre les faibles.




Nos suggestions