• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort


    En Plein Mois d'Août

    Paul Eluard

    Ce poème, où le « nous » abonde, exalte la solidarité des vivants et des morts dans la défaite comme dans la victoire, dans la guerre comme dans la paix, dans la douleur comme dans la douceur de vivre. « En plein mois d'août » renvoie discrètement - consciemment ou non - au poème de Louis Aragon : « Les yeux d'Elsa » (1942) : « Je suis pris au filet des étoiles filantes / Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d'août ».
    En Plein Mois d’Août

    du recueil « Au Rendez-vous Allemand » (1944)

    En plein mois d’août un lundi soir de couleur tendre
    Un lundi soir pendu aux nues
    Dans Paris clair comme un oeuf frais
    En plein mois d’août notre pays aux barricades
    Paris osant montrer ses yeux
    Paris osant crier victoire
    En plein mois d’août un lundi soir

    Puisqu’on a compris la lumière
    Pourra-t-il faire nuit ce soir
    Puisque l’espoir sort des pavés
    Sort des fronts et des poings levés
    Nous allons imposer l’espoir
    Nous allons imposer la vie
    Aux esclaves qui désespèrent

    En plein mois d’août nous oublions l’hiver
    Comme on oublie la politesse des vainqueurs
    Leurs grands saluts à la misère et à la mort
    Nous oublions l’hiver comme on oublie la honte
    En plein mois d’août nous ménageons nos munitions
    Avec raison et la raison c’est notre haine
    Ô rupture de rien rupture indispensable

    La douceur d’être en vie la douleur de savoir
    Que nos frères sont morts pour que nous vivions libres
    Car vivre et faire vivre est au fond de nous tous
    Voici la nuit voici le miroir de nos rêves
    Voici minuit minuit point d’honneur de la nuit
    La douceur et le deuil de savoir qu’aujourd’hui
    Nous avons tous compromis la nuit.
    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:-1-11-30

    Documents associés

    • En Plein Mois d'Août
    • En Plein Mois d’Août du recueil « Au Rendez-vous Allemand » (1944) En plein mois...
    • Souvenir des morts
    • La commémoration La commémoration des défunts est spécifiquement « une célébration ritualisée de...
    • « Terre des hommes »
    • Terre des hommes Lorsqu'à jamais je dormirai au milieu d'un grand pré À six pieds sous le...
    • Rorate
    •     C’était un 15 mars, funérailles de ma mère. J’avais...