• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort


    Plus de 500 soldats de l'OTAN morts en Afghanistan en 2009

    Jacques Follorou

    L'année 2009 aura été la plus meurtrière en Afghanistan depuis l'intervention des troupes étrangères en 2002. Les deux attaques qui ont lourdement touché les contingents canadien et américain, mercredi 30 décembre, ont encore aggravé des chiffres reflétant la détérioration de la sécurité dans ce pays. Selon le site indépendant reconnu iCasualties.org, qui recense le nombre de victimes en Afghanistan, 520 soldats y sont morts en 2009 contre 295 en 2008. L'essentiel des opérations ayant visé les troupes de l'OTAN s'est déroulé dans le sud de l'Afghanistan, dans les provinces de Kandahar et d'Helmand, ainsi que dans la région est, frontalière avec le Pakistan.
    Faits
    Le mercredi 30 décembre 2009, dans l'est de l'Afghanistan, une zone frontalière avec le Pakistan, dans la province de Khost, huit Américains ont péri après qu'un kamikaze* a fait exploser sa ceinture d'explosifs. Le même jour, près de Kandahar, au sud du pays, quatre soldats canadiens et une journaliste de la même nationalité n'ont pas survécu à l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule blindé.

    [...]

    Lors de cette explosion, une journaliste canadienne, Michelle Lang, a également perdu la vie. Elle travaillait pour le Calgary Herald mais avait été envoyée par le réseau d'information national Canwest à Kandahar pour suivre l'armée canadienne dans la province de Kandahar. Ayant consacré l'essentiel de sa carrière au domaine de la santé - elle avait été honorée d'un prix national pour son travail dans ce domaine -, elle effectuait son premier séjour en Afghanistan. Présente depuis deux semaines sur place, elle n'était pas encore sortie de la grande base militaire de Kandahar depuis son arrivée avant de prendre place dans le convoi visé par la bombe enterrée au bord de la route.

    Opinion publique critique
    La mission confiée aux soldats canadiens auprès desquels elle se trouvait ne relevait pas du combat actif mais consistait à faire du suivi de programme de développement et de reconstruction mené dans ce district. La plupart des morts de cette guerre, militaires ou civils, n'ont pas été victimes d'affrontements directs mais de ces engins explosifs dissimulés. Le Canada, qui a envoyé 2 800 hommes en Afghanistan, a perdu 138 soldats. Ce pays, qui s'est vu confié, par l'OTAN, la sécurité de la région de Kandahar, doit faire face à une opinion nationale de plus en plus critique face à son engagement en Afghanistan. Le gouvernement d'Ottawa s'est engagé devant le Parlement a retiré ses troupes en 2011. Les Etats-Unis ont annoncé, pour leur part, le 1er décembre, qu'ils enverraient 30 000 hommes supplémentaires, dont une grande partie devrait être déployée dans le sud et l'est du pays.

    Texte intégral
    http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/12/31/
    plus-de-500-soldats-de-l-otan-morts-en-afghanistan-en-2009_1286252_3216.html
    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:-1-11-30

    Documents associés

    • Achever Clausewitz
    • Des millions de victimes innocentes ont ainsi immolées depuis l'aube de l'humanité pour permettre à...
    • Le Temps d'une guerre
    • Une série de trois films tournés en hommage aux hommes et aux femmes d'ici, enrôlés dès le...
    • Canada en guerre
    • Cette série de 13 films historiques, regroupés sur 4 disques DVD, est l'un des projets...
    • Le pain de guerre
    • Je me souviens du pain, du pain gluant et noir, De la farine d'orge à la grosse mouture. Mais...
    • Histoires de vie
    • Guerres, génocides, holocauste, autant d'événements tragiques que la discipline historique nous...
    • La mère bretonne
    • « C'est la vieille maman de la terre Bretonne, Qui pleure sur ses fils tombés au champ...
    • La nuit de mai
    • Les spectres évitaient la route où j'ai passé Mais la brume des champs trahissait leur haleine La...