• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort


    Histoires de vie

    Perrine Poisson

    L'histoire orale se construit à partir de la subjectivité des acteurs d'événements. Elle procède par la collecte et l'analyse de témoignages. Ce processus donne des voix, des visages et une profondeur émotive à l'histoire*. Un nouveau projet de l'Alliance de recherche université communauté (ARUC) est intitulé Histoires de vie des Montréalais déplacés par la guerre, le génocide et autres violations des droits de la personne. Voici des extraits de l'article paru dans Découvrir, septembre-octobre 2008, vol. 29, n° 4, p. 7.
    Guerres, génocides, holocauste, autant d'événements tragiques que la discipline historique nous rapporte avec une posture d'objectivité, de distance et de détachement. L'histoire orale, pour sa part, se construit à partir de la subjectivité des acteurs de ces événements. Elle procède par la collecte et l'analyse des témoignages de victimes*. Ce processus donne des voix, des visages et une profondeur émotive à l'histoire*. « Il s'agit de gens ordinaires qui livrent des histoires de vie extraordinaires », explique Steven High, professeur d'histoire à l'Université Concordia et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire publique. « Ce n'est pas une méthodologie objective constituée de dates, de statistiques* et de chiffres, puisque les témoignages sont forcément subjectifs: les victimes racontent leur vérité, selon leur interprétation. » À travers cette méthode de recherche, on étudie non seulement le contenu, mais aussi le style de narration, le rapport du témoin avec ses propres mots, et tout ce qui est non verbal: les hésitations, les silences, les émotions.

    Afin de développer cette approche, le Laboratoire de recherche d'histoire orale de Concordia, codirigé par Steven High et Elena Razlogova, dispose d'un matériel de pointe qui en fait l'un des centres les plus perfectionnés au Canada, tant pour la collecte et la numérisation des témoignages que pour le développement de logiciels spécialisés permettant leur traitement. [...]

    Depuis octobre 2007, et pour les cinq prochaines années, Steven High conduit un nouveau projet de l'Alliance de recherche université communauté (ARUC) intitulé Histoires de vie des Montréalais déplacés par la guerre, le génocide et autres violations des droits de la personne. Une équipe de 40 chercheurs de la région de Montréal, en association avec 18 organismes communautaires, recueillera les témoignages de 600 victimes réfugiées dans la métropole. Ces récits de vie rendront compte de multiples expériences, des camps de concentration de la Deuxième Guerre mondiale au génocide rwandais, en passant par les drames cambodgiens, haïtiens ou chiliens, pour n'en nommer que quelques-uns.
    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:-1-11-30

    Documents associés

    • Achever Clausewitz
    • Des millions de victimes innocentes ont ainsi immolées depuis l'aube de l'humanité pour permettre à...
    • Le Temps d'une guerre
    • Une série de trois films tournés en hommage aux hommes et aux femmes d'ici, enrôlés dès le...
    • Canada en guerre
    • Cette série de 13 films historiques, regroupés sur 4 disques DVD, est l'un des projets...
    • Le pain de guerre
    • Je me souviens du pain, du pain gluant et noir, De la farine d'orge à la grosse mouture. Mais...
    • Histoires de vie
    • Guerres, génocides, holocauste, autant d'événements tragiques que la discipline historique nous...
    • La mère bretonne
    • « C'est la vieille maman de la terre Bretonne, Qui pleure sur ses fils tombés au champ...
    • La nuit de mai
    • Les spectres évitaient la route où j'ai passé Mais la brume des champs trahissait leur haleine La...