• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Citoyenneté

    Définition

    «La citoyenneté désigne au moins trois dimensions du lien social et politique :

    1) Un statut juridique: par opposition au simple résident, le citoyen est porteur de certains droits et responsabilités.
    2) Un certain nombre de pratiques: est citoyen celui qui participe à la vie des institutions politiques et au façonnement du bien commun.
    3) Un pôle identitaire: cette dimension est pleinement réalisée lorsque le statut de citoyen a une importance subjective pour l'individu.»

    Daniel Weinstock, «Vivre la citoyenneté», dans Yves Boisvert, Jacques Hamel, Marc Molgat (dir.), Vivre la citoyenneté. Identité, appartenance et participation. Montréal, Éditions Liber, 2000, p. 16-17.

    Enjeux

    Même si Grecs ont prouvé que le sentiment d'appartenance à une cité était non seulement compatible avec le sens de l'universel, mais qu'il en était même la condition, les cités, et avec elles l'idée de citoyenneté, sont tombées en discrédit au IVe siècle, ce qui laissa le champ libre à l'impérialisme d'Alexandre et à celui des Romains. Le civisme, l'attachement à la polis, fut alors remplacé par le cosmopolitisme, mot qui désigne un sentiment d'appartenance consistant à reporter sur le monde (et l'humanité) un attachement dont la cité est l'objet premier.
    Au cours des temps modernes, les nations se sont imposées comme premier lieu d'appartenance et comme cadres de la citoyenneté. Le discrédit dans lequel elles sont tombées au cours du XXe siècle semble s'accentuer au début du XXIe. D'où l'inquiétude que suscite cette nouvelle forme de cosmopolitisme appelée mondialisation.

    Essentiel

    «Dans le Protagoras, où l'on s'interroge, entre autres, sur l'art de gouverner, Platon fait dire tour à tour aux deux principaux protagonistes de son dialogue que cet art s'enseigne, qu'il est intransmissible, qu'il faut, en vue de la survie même de la cité, que tous ceux qui participent aux délibérations publiques puissent apprendre à l'exercer, qu'on ne sait pas au juste en quoi il consiste, bien qu'il s'agisse là de la plus nécessaire des sciences qui soient. De cette avalanche de contradictions, il ressort, à tout le moins, que l'exercice éclairé du métier de citoyen est rigoureusement impossible sans une certaine connaissance.»

    Thierry Hentsch, «La citoyenneté: exercice impossible, idée nécessaire», dans Yves Boisvert, Jacques Hamel, Marc Molgat (dir.), Vivre la citoyenneté. Identité, appartenance et participation. Montréal, Éditions Liber, 2000, p. 27.

    Documentation

    Un exposé sur la citoyenneté suisse.
    Une étude comparée de la citoyenneté dans les unions de type fédéral, par Jacques Yvan Morin.
    La citoyenneté et la nationalité dans l'Union européenne, par David Ruzié.
    Ensemble de textes et de documents (en espagnol) sur la citoyenneté portoricaine (un cas intéressant pour le Québec).
    Un ensemble de fiches du Parlement européen sur la citoyenneté européenne et les droits des citoyens de l'Union européenne.
    Globalization and Citizenship. Report of the UNRISD International Conference, Genève, 9-11 décembre 1996.
    La citoyenneté québécoise : les apories d’une conception pluraliste et nationaliste du vivre-ensemble, par Jacques Beauchemin, Département de sociologie, Université du Québec à Montréal; La citoyenneté, une notion un peu complexe, par Desmond Morton («Citoyenneté 2020 - S'engager pour notre avenir», Conférence de l'Institut d'études canadiennes de McGill, 20 et 21 octobre 2000, Montréal.
    Patrick Vermeren, Le citoyen comme personnage philosophique. Texte d'une communication (Nécessités économiques et libertés politiques à l'heure de la mondialisation, Chaire Unesco d'étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique, UQAM, hiver 1999).

    Documents sonore:
    La citoyenneté vue par les philosophes. Pascal Brucker et Albert Jacquard donnent leur définition de la citoyenneté. Extrait de l'émission «Éloge de l'indignation», Radio-Canada, 7 juillet 1996, 3 min 10 (Real Audio).
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.