Birds in the night

Paul Verlaine
Vous n'avez pas eu toute patience,
Cela se comprend par malheur, de reste.
Vous êtes si jeune! et l'insouciance,
C'est le lot amer de l'âge céleste!

Vous n'avez pas eu toute la douceur,
Cela par malheur d'ailleurs se comprend;
Vous êtes si jeune, ô ma froide sœur,
Que votre coeur doit être indifférent!
[...]
Hélas! on se prend toujours au désir
Qu'on a d'être heureux malgré la saison...
Mais ce fut un jour plein d'amer plaisir,
Quand je m'aperçus que j'avais raison!
[...]
   
Je vous vois encor. J'entr'ouvris la porte.
Vous étiez au lit comme fatiguée.
Mais, ô corps léger que l'amour emporte,
Vous bondîtes nue, éplorée et gaie.

Ô quels baisers, quels enlacements fous!
 J'en riais moi-même à travers mes pleurs.
 Certes, ces instants seront entre tous,
 Mes plus tristes, mais aussi mes meilleurs.

Je ne veux revoir de votre sourire
Et de vos bons yeux en cette occurrence
Et de vous, enfin, qu'il faudrait maudire,
Et du piège exquis, rien que l'apparence.

Je vous vois encor! En robe d'été
Blanche et jaune avec des fleurs de rideaux.
Mais vous n'aviez plus l'humide gaîté
Du plus délirant de tous nos tantôts.

La petite épouse et la fille aînée
Était reparue avec la toilette
Et c'était déjà notre destinée
Qui me regardait sous votre voilette
[...]

Autres articles associés à ce dossier

Le bonheur

Guy de Maupassant


Le bonheur

Henri de Régnier


Le bonheur asymptotique

Henri-Paul Vincent


Le bonheur en bonne compagnie

Jacques Dufresne

L'auteur nous propose une vision du bonheur dont il évoque les diverses modalités en s'inpirant du bonheur de la table: «Le bonheur à table, s'il

Le bonheur et l'illusion

Evelyne Rogue

Le bonheur, notion aussi abstraite que complexe, et pourtant universelle, semble renvoyer inéluctablement à l'indéfinissable, voire à l'indicible,

La lettre et le téléphone

Jacques Dufresne

Il y a des choses qui ne se disent pas. Quand on veut les dire malgré tout, on détruit plus qu'on éclaire, comme cela arrive

Maximes des moralistes français sur le bonheur

Henri Le Brun

Maximes de Montaigne, Chamfort, La Bruyère, La Rochefoucauld et divers moralistes français sur le bonheur, choisies par Henri Le Brun.

Le parfait bonheur

Franz Kafka

Pour Kafka, le bonheur se trouve dans une forme de détachement, de mort à l'intérieur de la vie.

À lire également du même auteur

Malines
Août 72

Léon Bloy
L'auteur de Sagesse rend hommage au « mendiat ingrat ».




Nos suggestions