Jacques Dufresne

Philosophe et essayiste né en 1941, Jacques Dufresne a obtenu un doctorat en philosophie de l'Université de Dijon en 1965. Il a e ensuite été professeur de philosophie au Collège Saint-Ignace de Montréal (1965-1967) puis administrateur au Cégep Ahuntsic.(1967-1972) de Montréal. Dans ce cadre, il a fondé la revue Critère en 1970 et en a été le directeur jusqu'en 1980. De 1980 à 1986, il a été chercheur à l'Institut québécois de recherche sur la culture. Il est l'auteur  de plusieurs ouvrages, dont La raison et la vie (2019). où il présente le fil directeur de L'Encyclopédie de L'Agora , qu'il a lancée en 1998 avec Hélène Laberge. Il a tenu une chronique au journal Le Devoir (1978-1982) puis au journal La Presse (1983-1992). En 1984, il a fondé l'Agora. recherches et communications, cadre dans lequel il organisa des colloques et lança, en 1993, le Magazine L'Agora appelé à devenir en 2008 La Lettre de L'Agora.

 


Chroniques


Résurrection de la convivialité

Ivan Illich annonçait dès les années 1970 une révolution, littéralement un recyclage, auquel bien des jeunes voudront croire : la convivialité, une opération dont on sort gagnant sur plusieurs fronts : les rapports avec les humains, les out

Simone Weil parmi les classiques

Nos lecteurs savent l’importance de Simone Weil dans notre agora encyclopédique. Nous lui devons notre principe directeur : « accueillir toutes les opinions, les loger au niveau qui convient, les composer verticalement. »

Le retour des classiques dans les classes du Québec

Le choix des classiques nous met devant deux grands défis : exclure l’idéal gangrené par l’idéalisation, l’embellissent, l’eau de rose; exclure aussi la critique cynique, complaisante, cette idéalisation par le bas appelé avilissement.

Le retour des classiques dans les classes du Québec

Le choix des classiques nous met devant deux grands défis : exclure l’idéal gangrené par l’idéalisation, l’embellissent, l’eau de rose; exclure aussi la critique cynique, complaisante, cette idéalisation par le bas appelé avilissement.

L'Illusion féconde

L’illusion féconde : dernier livre de Gustave Thibon paru de son vivant, Fayard, Paris 1995.

Les examens sans écoles

Voici un article buissonnier faisant une large place à l’école buissonnière. Il a d’abord paru paru en 1978 dans un numéro de la revue Critère sur l’école. En ce début de 2023, nous le republions en version intégrale parce que, à bien

Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’affinités avec Simone Weil.

Pause ton écran

À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Catherine L’Ecuyer, auteure de Cultiver l’émerveillement. Danger d’attendre des preuves scientifiques pour imposer aux enfants une mod?

Pâques et les calendriers

Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâques, sans quoi tout en nous s’aplatit autour des faits divers les plus insignifiants de l’actualité, telle cette gifle d’un

La pandémie sur l'agora mondiale

La pandémie a provoqué bien des divisions regrettables, mais elle a aussi été l’occasion d’une multitude de conversations qui pourraient s’avérer fécondes si nous le voulions bien. Quelles leçons tirer de cet immense choc des idées ? En