Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Gaétan Daoust

'929-'7/05/2006
Témoignage de Guy Bourgeault:

«Je ne peux pas évoquer la mémoire de Gaëtan Daoust, penseur et éducateur, sans une émotion empreinte de gravité. Ma première rencontre avec lui remonte à l'été '950. Nos routes se sont ensuite souvent croisées, au fil des ans, avec quelques brefs moments de collaboration plus suivie et de dialogue stimulant, d'échanges, d'interactions: à la Faculté de l'éducation permanente, dont il fut le premier doyen, au milieu des années 70; plus tard à la Faculté des sciences de l'éducation, où il fut professeur de philosophie de l'éducation jusqu'au début des années 90. Pensant aussi à sa participation au Conseil supérieur de l'éducation et à la Commission canadienne pour l'UNESCO, à sa collaboration avec l'Institut canadien d'éducation des adultes, j'éprouve l'étrange sentiment de l'avoir suivi, en tout cas d'avoir emprunté souvent les mêmes chemins, à quelques années de distance ou de façon plus rapprochée. Salut, Gaëtan, une dernière fois, comme après coup.
Les audaces intellectuelles et dans l'ordre de l'action de Gaëtan Daoust et parfois ses intransigeances au moins apparentes, créant la distance, ont souvent fait peur. De sorte qu'il fut, pour ceux qui sont demeurés distants, plus admiré et estimé qu'aimé: comme intellectuel à ses heures visionnaire, comme doyen et redoutable gestionnaire, comme enseignant pouvant donner à penser qu'il maîtrisait tout. Je suis de ceux, trop rares peut-être, qui ont connu l'homme sensible et ce qu'il faut bien appeler, en dépit des apparences contraires, sa timidité. Si ses collègues ont toujours reconnu l'envergure intellectuelle et admiré la riche culture de celui qui fut et demeure l'un des leurs, bon nombre des étudiants et étudiantes de ses séminaires de philosophie, spécialement ceux et celles qui ont fait sous sa direction une thèse ou un mémoire, lui gardent»

***

Après des études en philosophie (licence en '954), en sciences médiévales (licence en '956 et Ph.D. en '963), Gaétan poursuit ses réflexions en Europe. On le retrouve, notamment, à Innsbruck où il obtient un doctorat en théologie ('967).
Intéressé par les problèmes relatifs à l'éducation – au sens large – il participe aux travaux du Conseil supérieur de l'éducation et à ceux de la Commission canadienne de l'UNESCO. Sur le plan international, il contribue aux réflexions relatives à l'éducation permanente dans la mouvance des écrits du Ministre français de l'éducation M. Edgar Faure.
L'Université de Montréal, après lui avoir confié les responsabilités de la direction du Service de l'éducation permanente, le nomme Doyen de la Faculté éponyme qui vient d'être créée. Conférencier et auteur prolifique, on lui doit L'université dans une société éducative : de l'éducation des adultes à l'éducation permanente ouvrage rédigé en collaboration et publié aux Presses de l'UdeM. Il entreprend par la suite ('983) sa carrière d'enseignant et de chercheur à la Faculté des sciences de l'éducation dans le secteur de l'éducation comparée et des fondements de l'éducation où il poursuit ses réflexions sur le monde de l'éducation.

Articles