Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Wagner Richard

    Un plaidoyer pour Richard Wagner en 1868

    Théophile Gautier
    (…) Maintenant que M. Carvalho possède deux théâtres, espérons qu’il ne nous fera pas longtemps attendre le Lohengrin de Richard Wagner, promis depuis bien des mois. Pour la réussite de sa double entreprise, l’habile directeur doit se former un répertoire nouveau et non pas jouer les mêmes pièces sur deux scènes différentes. Le théâtre de la Renaissance (salle Ventadour) n’a que faire de répéter le Théâtre lyrique. Tout ce qui s’intéresse à la musique a le plus vif désir de juger, non sur des fragments, mais sur l’exécution complète de ses plus importantes partitions, le génie nouveau qu’on nomme Richard Wagner, et qui soulève à la fois des admirations si passionnées et des diatribes si violentes. À coup sûr, l’être qui déchaîne de tels enthousiasmes et de telles colères ne saurait être médiocre.

    Les morceaux entendus prouvent d’ailleurs d’énormes facultés musicales et une incomparable puissance. On n’a aucune raison de nous cacher plus longtemps ce grand maître. Cette plaisanterie de musique de l’avenir a duré assez. Il nous faut non seulement le Lohengrin, mais le Tannhäuser, qu’on n’a pas écouté à l’Opéra, et les Niebelungen, et Le Vaisseau fantôme et Tristan et Iseult, et même Rienzi, que Wagner renie aujourd’hui comme trop rossinien. Il y a là, dans cette mine abondante d’où l’on n’a extrait que quelques pépites d’or, toute une Californie pour le directeur qui oserait l’exploiter, et vraiment l’audace ne serait pas grande, car les échantillons produits sont du métal le plus pur et du plus beau titre.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    L'auteur

    Théophile Gautier
    Mots-clés
    opéra, musique allemande, drame lyrique
    Extrait
    Tout ce qui s’intéresse à la musique a le plus vif désir de juger, non sur des fragments, mais sur l’exécution complète de ses plus importantes partitions, le génie nouveau qu’on nomme Richard Wagner, et qui soulève à la fois des admirations si passionnées et des diatribes si violentes. À coup sûr, l’être qui déchaîne de tels enthousiasmes et de telles colères ne saurait être médiocre.
    Documents associés
    Gérard de Nerval
    drame lyrique, opéra, Lohengrin, légende, légende médiévale, cygne, chevalier, Goethe, Schiller, Weimar, Franz Liszt
    Léon Daudet
    wagnérisme, musique allemande, jeunesse, hôpital, médecin
    Léo-Pol Morin
    drame lyrique, opéra, Franz Liszt, sensualité, désir, rédemption, romantisme, Bayreuth
    Charles Gounod
    opéra, musique allemande, musique française, musique, wagnérisme
    Hélène Laberge
    Nietzsche, opéra, névrose, wagnérisme, Franz Liszt


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C