Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Nuit

    Pour la nuit

    Paul Valéry
    Oh ! quelle chair d'odeur fine aromatisée
    Où de l'huile blonde a mis sa molle senteur,
    Est plus douce que la Nuit au souffle chanteur,
    Et sa brise parmi les roses tamisée ?

    Quel féminin baiser plus léger que le sien
    Et ses yeux, ses yeux d'or immortels, quelle Femme
    Peut égaler ses regards noirs avec leur flamme
    Et quelle Voix vaudrait ce vent musicien?...

    Adieu donc ! toi qui m'attendais ! L'heure est trop bonne !
    A l'amour immatériel je m'abandonne
    Que me promet ce Soir calme et ce bord de l'eau.

    Car, j'aime cette grève où mon ombre s'allonge
    Et cette Nuit ! Et cette lune au blanc halo
    Et puis la murmurante et triste Mer qui songe!...
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    L'auteur

    Paul Valéry
    Mots-clés
    Amour, femme, mer, abandon
    Extrait
    «Adieu donc ! toi qui m'attendais ! L'heure est trop bonne ! A l'amour immatériel je m'abandonne Que me promet ce Soir calme et ce bord de l'eau.»
    Documents associés
    Alain
    Arthur Buies
    réflexion, hiver, rêverie, solitude
    Friedrich Novalis
    Solitude
    Victor Hugo
    Amour, vieillesse, David, le Christ, Bible


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C