Le bonheur en bonne compagnie

Jacques Dufresne
L'auteur nous propose une vision du bonheur dont il évoque les diverses modalités en s'inpirant du bonheur de la table: «Le bonheur à table, s'il est fréquent, est hélas! éphémère. Il faut cultiver l'art de le faire durer. Il se situe dans le court intervalle qui sépare deux désirs: le désir de manger, également appelé appétit, et un autre désir dont la nature varie selon le lieu: désir de faire la sieste dans l'hémisphère sud, désir de reprendre le travail dans l'hémisphère nord. »

Autres articles associés à ce dossier

Maximes des moralistes français sur le bonheur

Henri Le Brun

Maximes de Montaigne, Chamfort, La Bruyère, La Rochefoucauld et divers moralistes français sur le bonheur, choisies par Henri Le Brun.

Le parfait bonheur

Franz Kafka

Pour Kafka, le bonheur se trouve dans une forme de détachement, de mort à l'intérieur de la vie.

Le bonheur et l'illusion

Evelyne Rogue

Le bonheur, notion aussi abstraite que complexe, et pourtant universelle, semble renvoyer inéluctablement à l'indéfinissable, voire à l'indicible,

Le bonheur

Guy de Maupassant


Le bonheur

Henri de Régnier


Le bonheur asymptotique

Henri-Paul Vincent


La lettre et le téléphone

Jacques Dufresne

Il y a des choses qui ne se disent pas. Quand on veut les dire malgré tout, on détruit plus qu'on éclaire, comme cela arrive

Birds in the night

Paul Verlaine


À lire également du même auteur

Hôpitaux : priorité aux donneurs de sens
Version complète d'un article paru dans le journal Le Devoir le 22 janvier 2021

Jeûne médiatique
Ascèse appropriée à une humanité où, en raison de l'omnipr&ea

Les trois virus : biologique, informatique et idéologique
Les deux premiers sont bien connus. Définition du troisième : une idée s&e

Julie Payette ou l’abdication de la première reine astronaute
Voici une bonne raison de remplacer Julie Payette par un ou une autochtone.

Éblouir pour régner
Où l'on voit comment, fort de ses connaissances en optique, Descartes propose au roi d

Le Chant du cygne, mourir avec dignité
En avril 1990, L'Agora organisait, en collaboration avec l'Ordre des Infirmi&egrav

Sainte-Élisabeth
Au coeur de l’histoire de ce village, un couvent des Soeurs de la Providence devenu un monumen




Nos suggestions