• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    République

    Canada-Québec - D'une oligarchie monarchique à un régime républicain. Conférence de Marc Chevrier


    La Place de la République, à Paris, à la fin du 19e siècle
    Photochrome (ca 1890-ca 1900)
    Publication : Detroit, Mich., Detroit Publishing Company, ©1905
    Fait partie de la série : Views of architecture, monuments, and other sites in France
    Source : Library of Congress, Prints and Photographs Division
    Numéro de reproduction : LC-DIG-ppmsc-05199
    Domaine public

    Définition

    Plutôt que de se définir par des procédures, comme la démocratie, la république suppose les idées du bien commun et d'espace public. La république est une communauté politique formée d'un groupe de personnes résolues à vivre en commun suivant des relations fondées sur la solidarité mutuelle. La république distingue la res publica, la chose publique, qui lui appartient et concerne tous les citoyens, des affaires privées, ou res privatae, de ces derniers, dans lesquelles en principe la puissance publique ne s'immisce pas.

    Marc Chevrier, De la monarchie en Amérique, L'Action nationale, vol. LXXXVIII, no 5, mai 1998

    Essentiel

    Dans l'histoire, la notion de peuple dans les républiques a varié. Plusieurs d'entre elles, comme la république de Venise ou la république romaine en ses débuts, réservaient le pouvoir aux pères des grandes familles patriciennes ou aristocratiques. Les États-Unis se sont affirmés comme la première république moderne, consacrant tout à la fois la souveraineté du peuple, le suffrage universel (réservé au début il est vrai aux mâles blancs) et la primauté des libertés dans un grand État fédéral. Aujourd'hui, beaucoup d'États sont des républiques, comme la France, l'Allemagne, la Suisse, le Mexique, l'Italie et l'Irlande. Par contre, le Canada, la Grande-Bretagne et l'Australie sont des monarchies constitutionnelles, c'est-à-dire des monarchies qui ont progressivement adopté des procédures démocratiques pour désigner plusieurs gouvernants.

    Dans les républiques modernes, le peuple est officiellement souverain; il gouverne, par lui-même ou par ses représentants. Ce qu'il décide par référendum a valeur de loi. Aux États-Unis, la souveraineté du peuple s'exprime aussi par l'élection populaire des juges et officiers de justice, par l'institution du jury populaire dans les procès civils et criminels et par la grande fréquence des élections (tous les deux ans à la Chambre des représentants). Les républiques modernes font leur unité autour de valeurs communes - les droits du citoyen, l'accès à certains biens publics de base - et célèbrent la mémoire de ceux et celles qui ont servi la collectivité. Les monarchies constitutionnelles font la leur autour d'une famille royale qui incarne les valeurs traditionnelles de la nation et, bien qu'elles reconnaissent au peuple le dernier mot sur plusieurs affaires publiques, ces monarchies ne font pas de la souveraineté du peuple un principe cardinal de gouvernement.

    La république est-elle synonyme de souveraineté, au sens où nous l'entendons au Québec? Pas nécessairement. Quand nous parlons de la souveraineté du Québec, il s'agit de la souveraineté de l'État québécois qui, affranchi du lien fédéral, posséderait tous les pouvoirs reconnus à un État souverain. La république, elle, envisage la souveraineté du peuple. Si un jour le Québec devenait souverain, on peut supposer qu'il adopterait un régime républicain. Par ailleurs, il est aussi concevable en théorie que le Québec devienne une république au sein d'une fédération canadienne renouvelée (comme l'avait demandé le gouvernement Johnson en 1968). Plusieurs États fédérés, comme des länder allemands et des cantons suisses, sont des républiques. La constitution américaine garantit aux États un régime républicain de gouvernement.

    Marc Chevrier, "Petit glossaire républicain", L'Agora, novembre-décembre 1997

    Documentation

    Quelques ouvrages utiles:
    Bernard Bailyn, The Ideological Origins of the American Revolution, Harvard, Harvard University Press, 1967
    Hans Baron, The Crisis of the Early Italian Renaissance: Civic Humanism and Republican Liberty in an Age of Classicism and Tyranny, 2 vol., Princeton, Princeton University Press, 1955
    Philip Pettit, Republicanism: A Theory of Freedom and Government, Oxford, Oxford University Press, 1997
    J. G. A. Pocock, Le moment machiavélien. La politique Florentine et la tradition républicaine atlantique, traduit de l’anglais par Luc Borot, Paris, Presses Universitaires de France, 1997 [1995]
    Jean-Fabien Spitz, La liberté politique. Essai de généalogie conceptuelle. Paris, Presses Universitaires de France, 1995.
    Gordon S. Wood, La création de la république américaine, 1776-1787, traduit de l’anglais par François Delastre, Paris, Belin, 1991 [1969]

    Sur le républicanisme au Québec et au Canada:
    Janet Ajzenstat et Peter J. Smith (dir.,) Canada’s Origins: Liberal, Tory or Republican?, Ottawa, Carleton University Press, 1995
    Stéphane Kelly, La petite loterie. Comment la Couronne a obtenu la collaboration du Canada français après 1837, Montréal, Boréal, 1997, 283 p. Pour une discussion de cet ouvrage, voir: Marc Chevrier, Enquête sur la fin de la république au Canada français. La petite loterie des parvenus,
    David E. Smith, The Republican Option in Canada, Past and Present, Toronto, University of Toronto Press, 1999

    Textes en ligne:
    Review [of P. Rahe, Republics ancient and modern (1992)]: Classical republicanism and the American revolution, par J.T. Roberts (The Ancient History Bulletin, vol. 8.1 (1994), p. 5-9)
    Enjeux contemporains du républicanisme. Politique et sociétés (Société québécoise de science politique), vol. 20, no 1, 2001. On peut lire en ligne la présentation du numéro, par Pierre Boyer et Linda Cardinal, ainsi que le résumé des articles: "Si le républicanisme a une longue carrière en histoire, sa place n’est pas encore acquise en science politique. Le défi qu’ont accepté de relever les auteurs des textes rassemblés dans ce numéro est d’explorer les enjeux contemporains du républicanisme, ceux que posent les conditions de la liberté, de la citoyenneté et de la participation politique au sein des démocraties libérales, ceux aussi que soulèvent la diversité culturelle et les revendications identitaires." (extrait de la présentation)
    Marc Chevrier, Un républicain dans le siècle. André Laurendeau et l'idéal de la république
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-12-29
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Antonymes
    Monarchie
    Allemand
    Republik
    Anglais
    Republic
    Espagnol
    República
    Documents Associés
    Raccourcis
    Répertoire international des sites Web républicains (utile mais très incomplet)
    France républicaine
    Mouvement des citoyens (formation dirigée par Jean-Pierre Chevènement, Fr.)
    Site de campagne de J.-P. Chevènement (élections présidentielles de 2002)
    Génération République (regroupe les jeunes chevènementistes)
    Rassemblement pour la France (formation politique de Charles Pasqua, Fr.)
    Initiative républicaine (Fr.)
    Rassemblement pour la République - RPR (Fr.)
    Appel d'R: Association des jeunes gaullistes et républicains (président d'honneur: Philippe Séguin)
    Fondation du 2 mars (ex-Fondation Marc Bloch)
    Rassemblement gaulliste
    Carrefours républicains (Fr.)
    Comité Laïcité République (Fr.)
    Marianne: hebdomadaire de J.-F. Kahn (républicain et euro-fédéraliste)
    Tribune de la gauche républicaine (Fr.)
    Respublica: journal du réseau de la gauche républicaine, laïque, écologique et sociale
    Gauche socialiste: l'utopie d'une république sociale européenne
    S.O.S. République (Fr.)
    Agenda républicain (Fr.)
    Debout la République (clubs républicains proches du RPR (séguinistes) et du RPF)
    Cercle Saint-Just: "la République, toute la République, rien que la République!" (Fr.)
    Nouvelle action royaliste (animateur: Bertrand Renouvin): monarchiste, souverainiste et, en dépit de son nom, républicain
    Dynamique républicaine (Agoranet)
    Decadi: portail républicain français
    L'idée républicaine en France (dossier, Agoranet)
    Républicains français - hyperliens: France républicaine, Club Saint Just
    Forum Avant-Garde Québec: «pour ceux qui veulent contribuer à la réalisation de la République du Québec dans les plus brefs délais» (Yahoo!)
    République du Québec (groupe de discussion, Yahoo!)
    République du Québec (hyperliens de Vigile)
    Toudi Wallonie républicaine (Belg.)
    Site républicain flamand (Belg.)
    Cercle républicain (Belg.)
    Parti France (Belg.): parti républicain pour le rattachement de la Wallonie à la France
    Site républicain néerlandais (P.-B.)
    Site républicain catalan (Esp.)
    Monarchy-Free Canada
    The Republic of Canada Online
    République canadienne (groupe de discussion sur l'éventualité d'une république canadienne, Yahoo!)
    Republi-Canada: forum sur la république au Canada (Yahoo!)
    Republikken Danmark (Republique du Danemark)
    Föreningen Republik 2000 (Association Republique 2000)
    Republic Online (R.-U.)
    Republic Alliance (R.-U.)
    The Center of Citizenship (R.-U.)
    Australian Republican Movement
    Republica: Tasmania University Society for an Australian Republic
    Autres liens républicains australiens
    Neo Zealand Republican Movement

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.