• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Pauvreté


    Jeunes Africains fabriquant du charbon de bois de manière traditionnelle, sans aucune protection contre les fumées. Image reproduite avec l'autorisation de Pro-Natura. Voir le dossier Charbon vert.

    Définition

    Définition officielle

    «État d'une personne, d'une famille ou d'un groupe qui dispose de faibles ressources. Toutefois elle n'est pas réductible au seul indicateur de type monétaire mais concerne également d'autres aspects du quotidien comme le logement, la santé, la formation, le travail, la vie familiale.

    Note: La notion de pauvreté est relative et le seuil de pauvreté est apprécié de façon variable selon l'histoire, les cultures, le niveau de vie moyen du groupe.

    Les seuils de pauvreté et de grande pauvreté sont déterminés par l'INSEE. Il est fait également référence à une pauvreté absolue fondée sur des besoins minimaux et consommations incompressibles (consommation alimentaire, habillement ...). Cette conception incite à concevoir un seuil de pauvreté universel, indépendant des conditions sociales, économiques, culturelles et politiques des personnes.»


    Les mots du social. Définition des mots les plus courants du domaine social selon la Commission générale de terminologie et de néologie, Min. de l'Emploi et de la Solidarité, France

    Définition de Majid Rahnema

    «Non seulement ce mot n'a jamais eu le même sens pour tout le monde, mais le concept reste une construction sociale impossible à définir sur un plan universel. Il en résulte que ce qui est fait pour les pauvres n'a souvent rien à faire avec ceux qui le sont.

    Car, aucun pauvre ne ressemble à un autre. Et d'abord, pauvre de quoi? En argent, en relations, en intelligence, en vaches, en enfants, en temps, en amour, en santé?

    Pendant des millénaires, un substantif répondant à ce que nous qualifions aujourd'hui de pauvre ou de pauvreté avait été absent de tous les vocabulaires du monde. Il avait toujours existé un adjectif pauvre qui s'appliquait à des noms – comme un sol, une santé, une relation qualifiée de pauvre-, un adjectif qui servait souvent à indiquer les aspects relativement peu flatteurs du nom auquel il était attribué. De ce fait, tout individu était pauvre - ou riche- en quelque chose, sans être en entier un pauvre. L'invention des substantives pauvre et pauvreté est ainsi de date relativement récente. Elle serait apparue à la faveur d'une évolution économique qui s'est dessinée entre le Xème et le VIIIème siècle av. J.-C., ce qui a permis à un petit nombre de propriétaires fonciers cupides de contraindre des exploitants agricoles à leur céder leurs terres et de s'enrichir à leurs dépens.

    Mais même alors, les personnes ainsi désignées avaient, entre elles, beaucoup plus de différence que de points communs. À cela s'ajoute le fait que les innombrables langages du monde semblent avoir été en concurrence pour produire une incroyable variété de mots et de locutions pour désigner ce qu'ils considèrent comme leurs "pauvres" et toutes les conditions et statuts associées aux multiples perceptions de la pauvreté. En persan, près de 80 mots ont été repérés qui peuvent être - grossièrement- traduits par pauvres ou misérables. Dans les langues africaines, la moyenne de ces mots dépasse une dizaine. La Tora utilise au moins huit mots à cet effet. Au Moyen Âge, les termes latins couvrant la gamme des conditions relatives à ce concept dépassait une quarantaine. À la variété impressionnante de mots figurant dans les dictionnaires écrits, s'ajoute enfin une autre, encore plus riche, de mots d'argot, de dictons et de proverbes ou d'expressions populaires dont le nombre s'étale à perte de vue.

    Mais alors que cette pluralité de mots servait jadis à mieux comprendre ce dont souffrait chacun des sujets ainsi désignés, l utilisation d`un terme unique pour nommer tous les pauvres du monde ne laisse plus aucune place à cet exercice. Elle ouvre seulement la voie à des modes d`intervention arbitraires pour décider de leur sort.

    Sur un autre registre, il est intéressant de noter que l'antinomie pauvre-riche est également de date récente. En Europe, jusqu'au Moyen Âge, et presque partout jusqu'à des dates bien plus proches, le pauper était plutôt le contraire de potens (puissant). Au IXème siècle, le pauper était considéré comme un homme libre dont la liberté était seulement menacée par ces puissants. Dans bien des pays, on entrait dans l'univers de la pauvreté ou de l'indigence, soit lorsqu'on tombait de la strate sociale à laquelle on avait appartenu, soit lorsqu'on perdait les instruments nécessaires à son travail ou à sa reconnaissance sociale (pour un clerc, la perte de ses livres, pour un noble, la perte de ses chevaux ou de ses armes), soit aussi lorsqu'on était exclu de sa communauté. Pour les populations Tswana de l'Afrique du Sud. les pauvres se distinguaient des puissants par leurs réactions à l'apparition des sauterelles. Les premiers étaient ceux qui se réjouissaient de leur arrivée, dans l'espoir de goûter à la nourriture généreuse qui leur tombait des cieux. Les seconds étaient ceux qui les détestaient par ce que les sauterelles mangeaient l'herbe qui faisait vivre leur cheptel . »

    Majid Rahnema, source dans cette encyclopédie.

    Les pauvretés conviviales

    Les pauvretés volontaires

    Enjeux

    «L'indignation générale provoquée par la "pauvreté" en a déjà fait un thème si populaire que le Catalogue mondial des livres sur le web étale déjà plus de 60000 ouvrages et travaux de recherche sur ce sujet. Parallèlement, le nombre de ces études ainsi que les ressources allouées à la "solution" des "problèmes" liés à ce sujet sont en augmentation continuelle. Il n'empêche que les campagnes visant à l'éradication de la pauvreté participent à leur façon aux processus de création de la misère. Pire, alors que pendant des millénaires, la pauvreté incarnée par des modes de vie simple et frugale avait constitué pour les pauvres un bouclier puissant contre la misère, les processus mondialisés de création de misères socialement produites risquent aujourd'hui de chasser cette pauvreté régénératrice. J'entends par pauvreté régénératrice ce mode de vie simple et frugale propre aux sociétés vernaculaires qui leur permettait de confronter la nécessitai dans les conditions les plus conformes au maintien des équilibres humains, sociaux et environnementaux indispensable à leur survie »

    Majid Rahnema, source dans cette encyclopédie.

    Arrêtez d'inséminer la pauvreté
    Laissez les pauvres tranquilles
    Nouveau paradigme
    L'aide aux pauvres
    Approche alternative

    Essentiel

    «Si votre vie quotidienne vous paraît pauvre, ne l’accusez pas; accusez-vous plutôt, dites-vous que vous n’êtes pas assez poète pour en convoquer les richesses.»
    Rainer Maria Rilke, Lettres à un jeune poète.

    «La pauvreté est une compagne ardente et redoutable;elle est la plus vieille noblesse du monde. Bien peu sont dignes d'elle.»
    André Suarès, Péguy.

    «Oui, je vous le répète, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d´aiguille qu´à un riche d´entrer dans le Royaume des Cieux.»
    Matthieu 19, 24.

    Documentation

    Sélimanovski, Catherine (dir.), La frontière de la pauvreté, Presses universitaires de Rennes, 2008. Sommaire et extraits disponibles en ligne sur le site OpenEdition Books.

     

    Auge y decadencia del concepto de pobreza en Occidente.

    Articles de la Catholic Encyclopedia: Poverty
    Poverty and Pauperism
    Poor, Care of, by the Church
    Poor Laws The 1832 Poor Law (document pédagogique des Archives publiques britanniques).


    Quelle place pour le pauvre? Dossier de Cultures et conflits, no 35, automne 1999.

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-07-27
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Antonymes
    richesse
    Allemand
    Armut
    Anglais
    poverty
    Espagnol
    pobreza
    Documents Associés
    Charles-Pierre Baudelaire
    Bronislaw Geremek
    Stéphane Stapinsky
    Stéphane Stapinsky
    Stéphane Stapinsky
    Léon XIII
    Victor Hugo
    Charles-Louis Philippe
    Majid Rahnema
    Pauvreté, évolution du sens du mot "pauvre", pauvreté conviviale, misère modernisée, simplicité volontaire
    Hélène Laberge
    Convivialité, Ivan Illich, Spinoza, Jacques Ellul, puissance
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.