Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Pythagore

    Le pythagorisme

    Gérard de Nerval
    Voici un poème datant du XIXe siècle qui, sans être un commentaire de la doctrine de Pythagore, n'en restitue pas moins l'esprit en évoquant la parenté entre l'âme du monde, celle de l'homme, celle des animaux et même celle des choses.
    Eh quoi! Tout est sensible! Pythagore

    Homme! libre penseur te crois-tu seul pensant
    Dans ce monde, où la vie éclate en toute chose:
    Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
    Mais de tous tes conseils l'univers est absent.

    Respecte dans la bête un esprit agissant...
    Chaque fleur est une âme à la Nature éclose;
    Un mystère d'amour dans le métal repose:
    "Tout est sensible!" - Et tout sur ton être est puissant!

    Crains dans le mur aveugle un regard qui t'épie:
    A la matière même un verbe est attaché...
    Ne la fais pas servir à quelque usage impie!

    Souvent dans l'être obscur habite un Dieu caché:
    Et, comme un oeil naissant couvert par ses paupières,
    Un pur esprit s'accroît sous l'écorce des pierres!
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    L'auteur

    Gérard de Nerval
    Documents associés


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C