• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Reproduction

    La reproduction humaine industrialisée

    Jacques Dufresne

     La reproduction humaine industrialisée. Ce livre de Jacques Dufresne, paru en 1986 aux Presses de L'Institut québécois de recherche sur la culture, a été à notre connaissance le premier ouvrage critique sur la fécondation in vitro en langue française. L'auteur y soutient notamment que les techniques de reproduction mises au point pour les vaches Holstein permettaient de prévoir ce qui allait se passer dans l'humanité.

    Version intégrale de format PDF

    Voici le point de vue de l'auteur  sur ce qu'il appellera lui-même quelques années plus tard l'eugénisme libéral.

    Un nouvel eugénisme

    «Divers autres facteurs favorisent actuellement le développement d'un nouvel eugénisme, notamment les progrès récents en génétique et un certain retour aux sources du libéralisme. Même si la science-fiction s'est bien vite emparée de ses promesses, nul ne peut nier que la génétique constitue désormais une science sérieuse, par comparaison du moins avec la science de l'hérédité que prétendait avoir fondée Galton. La découverte de la structure de l'ADN à la fin des années cinquante aura été pour cette discipline l'équivalent de la théorie de la gravitation pour la physique. On sait de plus en plus de choses précises sur les mécanismes de transmission de la vie et des caractères héréditaires. On dispose d'autre part de techniques perfectionnées pour mettre ces connaissances en application. Par rapport aux techniciens qui peuvent aujourd'hui produire des embryons in vitro, les médecins et les biologistes du temps d'Hitler font figure de sorciers maladroits.

    Les progrès de la génétique ont permis de relativiser, en en montrant la complexité, la plupart des phé­nomènes de transmission héréditaire; ils ont aussi per­mis de démythifier le concept de race ;mais ils ont du même coup, paradoxalement, créé de nouvelles condi­tions favorables à l'eugénisme. Les fous voulant créer une race pure ou saine par la stérilisation des indésira­bles ne sont plus à craindre. On ne les prendrait plus au sérieux. On peut donc considérer d'un bon œil les manipulations ponctuelles de gènes et d'embryons: elles apparaissent comme de simples mesures préven­tives.

    Le libéralisme renaissant apporte sa propre légiti­mation à cette approche. Puisque les personnes qui choisissent les mères porteuses et les pères donneurs, ou qui décident d'éliminer un fœtus infirme, agissent sur une base strictement privée et individuelle, sans isée totalitaire apparente, de quel droit entraver leur liberté? Ne sont-ils pas des adultes consentants? C'est a nsi que l'idéologie néo-libérale pourrait jouer insi­dieusement le même rôle que l'idéologie nazie il y a cin­quante ans. En s'acheminant vers la population par­ faite via une accumulation de choix individuels.» p.53

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2018-04-15
    Informations
    L'auteur

    Jacques Dufresne
    Documents associés
    Jacques Dufresne
    Désir de l'enfant
    Josette Lanteigne
    Banques de sperme, biotechnologie, eugénisme, clonage
    Christian Rioux
    Novlangue,barbarie, gestation, reproduction, mère porteuse
    Stéphane Mallarmé
    Les hasards du lit
    Hélène Laberge
    Eugénisme négatif, eugénisme positif, Indignation, DPI, Diagnosnostic préimplantatoire
    Jacques Dufresne
    Reproduction humaine
    Louise Vandelac

    33%
    Dons reçus (2017-2018):8 197$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.