Pascal Blaise

19 / 06 / 1623-19 / 08 / 1662

Pour peu que l'on connaisse le XVIIe siècle français, on oppose spontanément Pascal à Descartes. Pascal, pourtant savant, s'en remet au coeur et non à la raison pour accéder à Dieu. Descartes fait plutôt de Dieu, qui paraît dès lors froid, la clef de voûte de son édifice rationnel. Ce sont là deux modèles par rapport auxquels un peuple et des individus peuvent se définir. Le philosophe américain Allan Bloom a évoqué ces modèles avec nostalgie : « Descartes et Pascal indiquent aux Français quels sont leurs choix. Ils leur fournissent une perspective particulière et clairement définie quand se posent les problèmes éternels de la vie. Ils tissent le tissu des âmes. Lors de mon dernier séjour en France, j'ai entendu un garçon de café traiter un de ses confrères de cartésien. Ce n'était pas par prétention qu'il parlait ainsi; il se référait seulement à ce qui, pour lui, était un type. Descartes et Pascal représentent un choix entre la raison et la révélation, entre la science et la piété, et de ce choix découle tout le reste. L'une et l'autre de ces visions totales se présentent presque toujours à l'esprit d'un Français lorsqu'il réfléchit sur lui-même » (Allan Bloom, L'âme désarmée, Paris, Julliard, 1987).

Articles


Les Pensées

Condorcet
Éloge de Pascal par Condorcet. Point de vue particulièrement intéressant sur le dernier grand projet de Pascal, puisque ce texte accompagnait une nouvelle édition des Pensées dans laquelle on publiait pour la première fois certains fragments in

L'éducation de Pascal

Condorcet
Le marquis de Condorcet partage avec Pascal plusieurs traits. Tous deux furent de jeunes mathématiciens prodiges, des polémistes redoutables et redoutés, des philosophes attachés au sort de l'homme davantage qu'à la défense de systèmes intelle

Vie de Pascal écrite par sa soeur - I

Gilberte Périer
De cette biographie, on a beaucoup dit qu'elle tenait plus de l'hagiographie que du récit biographique comme tel. La guérison miraculeuse, reconnue par l'Église, de sa nièce, fille de Gilberte, l'auteur de ce texte, les combats menés par Pascal

Notre Pascal

André Suarès

Le meilleur Pascal

Henri Brémond
Extrait de l'Histoire du sentiment religieux en France - L'école de Port-Royal. Le véritable, le meilleur Pascal, écrit Henri Brémond, n'est pas le Pascal querelleur des Provinciales, le rigoriste misanthrope raillé par Voltaire. C'est celui de

Une visite au Puy-de-Dôme

François-René de Chateaubriand

Pascal selon Barbey d'Aurevilly

Jules Barbey d'Aurevilly

Finesse et géométrie

Léon Brunschvicg

La foi pascalienne

Miguel de Unamuno



Articles récents

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

  •  

    L'inflation généralisée

    Jacques Dufresne
    L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

  •  

    Pâques et les calendriers

    Jacques Dufresne
    Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ