Le droit naturel

Jacques Dufresne
L'expression droit naturel est trompeuse. On est d'abord tenté de penser qu'elle désigne un droit fondé sur la nature humaine telle que la concevaient les anciens ou telle qu'elle apparaît à un naturaliste contemporain. Or il s'agit plutôt d'une nature humaine identifiée la raison.

Autres articles associés à ce dossier

Le droit positif

Jacques Dufresne

Faut-il le préciser, positif ne s'oppose pas ici à négatif mais à théorique.

Le droit déréglé

Marc Sauvalle


À lire également du même auteur

Bruyère André
Alors qu'au Québec les questions fusent de partout sur les coûts astronomiques li&e

Noël ou le déconfinement de l'âme
Que Noël, fête de la naissance du Christ, Dieu incarné, Verbe fait chair, soit aus

De Desmarais en Sirois
Démocratie ou ploutocratie, gouvernement par le peuple ou par l'argent? La question se po

Le retour des classiques dans les classes du Québec
Le choix des classiques nous met devant deux grands défis : exclure l’idéal

Culture médicale: un ABC
La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face &a

Du salut à la santé, de la santé à la vie
Cet article a d'abord paru dans la revue Relations à l'automne 2020. On peut




Articles récents