Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Loisir

    Otium et negotium dans la Rome antique

    Jean Touchard

    Extrait de: Jean Touchard, avec la collaboration de Louis Bodin, Pierre Jeannin, Georges Lavau et Jean Sirinelli, Histoire des idées politiques. Tome premier. Des origines au XVIIIe siècle. Troisième édition mise à jour. Paris, Presses universitaires de France, 1967 (p. 62)

    Il faut [...] ajouter que le génie romain est ailleurs que dans la réflexion: quand Cincinnatus lâche l'épée c'est pour la charrue. Tout arrêt de l'action, toute retraite, fût-elle studieuse, fût-elle tournée vers la politique, choque un Romain comme Caton. L'otium, c'est-à-dire le délai que l'on s'accorde, le loisir que l'on prend, sera une dure conquête à Rome et devra constamment se justifier par l'efficacité. Quand les jurisconsultes consacreront la moitié de leur année à un séjour campagnard, ils s'excuseront par la nécessité d'organiser leur documentation et leur jurisprudence. Le loisir des Grecs, si plein de réflexions, de discussions et d'études qu'il a fini par signifier école [...], inspire aux Romains une méfiance instinctive, et pour eux la réflexion systématique est avant tout perte de temps; l'histoire de leurs idées est tout émaillée de réflexion dont le «primum vivere (il faudrait dire: agere) deinde philosophari» est l'axiome premier et encore la plupart n'ont-ils jamais trouvé le temps de passer à la deuxième partie de ce programme; sans regret du reste, puisque le mot «philosopher» lui-même sera longtemps l'objet d'un dédain irrité ou amusé. Il faudra bien du temps et une situation nouvelle pour qu'avec les Tusculanes ressuscite le goût des longues discussions et des échanges de vues d'où l'urgence est exclue. Pour l'instant il faut faire la guerre, administrer et gagner de l'argent. C'est pourquoi les idées politiques de Rome adhéreront si étroitement à l'action qu'elles en seront parfaitement indissociables. C'est sans doute à des traits de cet ordre que l'on se réfère lorsqu'on parle du fameux réalisme romain.

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    L'auteur

    Jean Touchard
    Mots-clés
    loisir, travail, action, philosophie, études, temps, activités, repos
    Documents associés
    Bernard Lebleu
    Travail, loisir, divertissement, oisiveté, ennui, Pascal, Kierkegaard, Jean Onimus
    Jacques Dufresne
    Travail, douleur, ennui, Schopenhauer
    Bernard Lebleu
    Loisir, oisiveté, désoeuvrement, otium, skolé, vita contemplativa, Kierkegaard, Pascal
    Franck Michel
    Tourisme, Croisades, Révolution touristiques
    Susan G. Davis
    loisirs, ville, industries culturelles, société de consommation, urbanisme


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C