Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: L'eau dans le monde

    Bref historique de la désinfection de l'eau de boisson

    Donald T. Wigle
    Un résumé de l'histoire de la découverte du chlore et de la chloration de l'eau.
    Au 19e siècle, d'importantes épidémies de maladies d'origine hydrique étaient courantes au Canada, aux États-Unis et dans les autres pays développés. L'approvisionnement de l'eau de boisson chlorée au début du 20e siècle a pratiquement éliminé la fièvre typhoïde, le choléra et autres maladies d'origine hydrique. C'est d'ailleurs l'une des grandes réalisations en santé publique.

    Le chlore a été découvert en 1774 par le chimiste suédois Carl Wilhelm Scheele, puis a été confirmé comme élément en 1810 par sir Humphry Davy. C'est Semmelweis qui, en 1846, fut le premier à utiliser le chlore comme désinfectant, à la maternité de l'hôpital général de Vienne, pour le nettoyage des mains du personnel médical, à titre préventif contre la fièvre puerpérale. En 1881, Koch montra que les hypochlorites détruisaient les cultures pures de bactéries (1).

    Aux États-Unis, le premier usage continu de la chloration a commencé en 1908 pour l'approvisionnement en eau de Jersey City, New Jersey, et pour les parcs à bestiaux de Chicago, dans les zones d'isolement du bétail que l'eau contaminée par les effluents d'égouts avait rendus malades (1). Au Canada, selon cet auteur-ci, c'est en 1916, à Peterborough (Ontario), que le chlore aurait été utilisé continuellement pour la première fois comme désinfectant (2). Depuis plusieurs décennies, la chloration constitue la principale méthode de désinfection de l'eau de boisson au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Le chlore est efficace contre la plupart des pathogènes d'origine hydrique.

    (1) White GC. Handbook of chlorination and alternative disinfectants. 3e éd. New York: Van Nostrand Reinhold, 1992.
    (2) Peterborough Utilities Commission. <http:www.puc.org/> 1998.

    Source

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    L'auteur

    Donald T. Wigle
    Attaché au Bureau des opérations, planification et politiques, Laboratoire de lutte contre la maladie, Santé Canada, Ottawa (Ontario)
    Mots-clés
    chlore, santé publique, agents pathogènes
    Extrait
    Au 19e siècle, d'importantes épidémies de maladies d'origine hydrique étaient courantes au Canada, aux États-Unis et dans les autres pays développés.
    Documents associés
    Josette Lanteigne
    Pollution de l'eau
    Organisation météorologique mondiale
    Catastrophe, risque, catastrophe naturelle, inondation, épidémie, famine, météorologie, hydrologie
    Ricardo Petrella
    accessibilité, politique de l'eau, solidarité, écologie, développement durable
    Hélène Laberge
    Partage des ressources naturelles


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C