Le christianisme est une arme essentielle de la liberté

Philippe Muray
«(Q) Le christianisme a-t-il encore un rôle à jouer dans notre monde «posthistorique» ? Ou n’est-il désormais qu’un objet de musée, relique du vieux monde, digéré par le monde nouveau dans lequel nous entrons ?

(P. M.) Le christianisme, si dégradé soit-il, est une arme essentielle de la liberté. Je ne suis pas loin de penser que c’est même en lui, aujourd’hui, et presque en lui seul, par une ruse de la post-Histoire, que se réfugie tout ce que l’on a pu appeler le combat des Lumières; et que le monde technophile, festivophile et progressiste est au contraire le véritable monde de ténèbres et de réaction qui mène une guerre incessante à la liberté. On en arrive à cette situation paradoxale que c’est sans doute aujourd’hui dans le christianisme que l’on peut puiser les ressources nécessaires à l’élaboration d’une véritable critique radicale de la réalité, tandis que la domination obscurantiste est du côté de la secte immense des avancistes, du côté du Parti du Mouvement et de ces nouveaux prêcheurs effarants de la world philosophy qui n’arrêtent pas de répéter que le monde n’a plus besoin de critique, qu’il n’a besoin que d’amour.»


Philippe Muray : Contre le cyberparadis (entrevue). Propos recueillis par Elian Cuvillier. Réforme, n° 2921, 5 avril 2001.

Autres articles associés à ce dossier

Pascal et Kierkegaard

Harald Höffding


Les christianismes de Renan

Charles Renouvier

La Vie de Jésus et l'Histoire des origines du christianisme sont probablement les ouvrages qui ont le plus contribué, au XIXe siècle, à faire port

À lire également du même auteur

La littérature et la désacralisation du monde présent
Passage d'une entrevue parue dans Webdo sous le titre "Philippe Muray: Soleil noir de la litté




Nos suggestions