• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Aster (bleu)

    Aster Bleu
    Asters de la nouvelle-angleterre.


    Définition

    Nous avons divisé les asters entre bleus et blanc. En fait, le genre aster est extrêmement variable et se présente sous plus de 150 formes spécifiques en Amérique du Nord. Selon l'espèce, les feuilles seront larges ou étroites, opposées ou alternes, dentées ou non; les fleurs se rassembleront en corymbes ou panicules ou en grappes.

    En général, les aster sont des plantes vivaces, à tige ramifiée. Ils portent tous plusieurs fleurs en capitule à rayons violets, bleus ou blancs, généralement entre 1 et 4 cm de diamètre.

    Ils fleurissent à la fin de l'été et en automne, à l'époque de gloire des verges d'or (les deux genres sont d'ailleurs très proches et se confondent en quelques espèces). Il s'agit d'une des fleurs caractéristiques des paysages nord-américains.

    Il pousse une vingtaine d'espèces d'asters bleus au Québec, sans compter les hybrides et les variations.



    Usage médical:

    Les Amérindiens absorbaient une infusion de feuilles et de fleurs pour soigner la fièvre.
    De plus, ils auraient fumé les feuilles de l'aster à grandes feuilles.

    Essentiel

    Dans le langage des fleurs, l'aster est une promesse de constance amoureuse.

    * * *

    «Juchée sur mes épaules, elle m'a bouché la vue et me guide en me décrivant l'action, réelle ou fictive.

    "On va se faire écraser, il s'en vient une grosse auto...Tasse-toi, on va passer à côté du pont...Cours, un bourdon court après nous pour nous piquer...Tu peux regarder, on est arrivés au bureau de poste."

    Il n'en est rien et ça la fait bien rigoler de m'avoir possédé, fourvoyé. Elle ne m'a pas fait tourner le coin de la rue Principale et on se ramasse en plein désert, le long du chemin des pionniers. Je feins la surprise et le désarroi. Ça lui plaît, j'en remets. Elle n'a rien à se reprocher, c'est moi qui ai marché sur l'herbe écartante. Tant qu'à y être, on continue tout droit. On va voir si des asters qu'on ne connaît pas ont poussé dans le champ en friche encore fendu par ses roulières en face de la caisse populaire. On est gâté, elles sont en pleine apothéose. Il y a des blanches à grosses ombelles. Elle aime aussi comme elles sont panachées par leurs étamines. On en casse. Il y a de la brillante et de la rouillée à feuilles de linaire. Elles l'épatent aussi. On en casse aussi. On en a déjà une grosse brassée. On va toutes les jeter en hommage à la plus belle et qui sent le plus bon, qui est ta préférée. On est tombés, avec les genoux qui pliaient malgré nous, sur la reine des asters, avec sa couronne de longs feux violets follement émanés de son coeur de safran.

    "Ses fleurs se ferment après le coucher du soleil. Regarde celle-là: ce matin, elle ne s'est pas rouverte..."

    Quand on les presse entre les doigts, on est surpris, on répand un parfum «de camphre et de térébenthine». Je le lui fais faire comme tu me l'as fais faire. Est-ce que ça lui fera ce que ça m'a fait, quelle s'en souviendra comme je m'en souviens et qu'elle le fera faire comme je lui ai fait faire?... On est rentré là-dessus.»

    DUCHARME, Réjean, Va savoir, NRF, éditions Gallimard, 1994, p.211, 212

    voir un commentaire du livre sur le portail de l'UQAM

    Documentation

    Fiche d'identification
    Flore laurentienne en ligne
    missouriplants.com:
    Aster à feuilles de linaires (Aster linariifolius L.)
    Aster de nouvelle-angleterre (Aster novae-angliae L.)
    Aster à feuilles oblongues (Aster oblongifolius Nutt.)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-07-23
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Anglais
    Aster

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.