• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Dossier: Solitude

    Adieu

    Richard Weilbrenner
    Si un jour je meurs seul
    Loin de toi je reviendrai
    Sous la forme du vent
    Danser dans les rues
    De la ville et faire valser
    Aux fenêtres les rideaux
    Des chambres endormies

    Si un jour je meurs seul
    Sans toi je me changerai
    En rai de lune et glisserai
    Cependant que tu dors
    Sur ta chevelure rousse
    Tout le long de ton cou
    Jusqu'au val de tes reins

    Si un jour je meurs seul
    Sans toi au bout du monde
    Je reviendrai je te le jure
    Trousser ton blanc jupon
    De dentelle fine et tracer
    Sur la peau de tes mollets
    Ronds les poèmes d'amour
    Que je faisais hier pour toi

    Si jamais je meurs un jour
    J'imprégnerai tes songes
    Des parfums de la myrrhe
    Et sèmerai dans ta mémoire
    Le souvenir du nom de fleur
    Que je te donne en silence
    Quand je t'aime tendrement

    Si je meurs sans toi un jour
    J'emporterai dans le Fleuve
    Le sang amer des oranges
    D'Espagne et de cette encre
    Enchantée je ferai sur les flots
    Des lettres que ton âme bleue
    Accueillera dans le secret

    Je vivrais pourtant une heure
    De plus même sous la torture
    Pour seulement une seconde
    Encore te serrer contre moi
    Ah! envahir ton corps brûlant:
    Comme l'ange aimer la fille
    Ou le démon ravir la pucelle

    Je meurs à l'instant mon amour
    Je ne serai plus là à ton réveil
    Mon destin s'accomplit -- Déjà
    Le rêve s'assombrit à l'exemple
    Du ciel à la tombée du jour, déjà
    L'aigle de feu disparaît au loin
    Seul sans toi au bout du monde
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Richard Weilbrenner
    Mots-clés
    amour
    Extrait
    Si un jour je meurs seul Sans toi je me changerai En rai de lune et glisserai Cependant que tu dors Sur ta chevelure rousse Tout le long de ton cou Jusqu'au val de tes reins
    Documents associés
    François-René Chateaubriand
    Le coeur humain

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.