• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Dossier: L'eau dans le monde

    Le Contrat Mondial de l'Eau

    Ricardo Petrella
    Si un tel contrat pouvait être adopté et mis en pratique, ce serait le début d'une chaîne de solidarité à la grandeur de la planète, pour tenter de sauver nos ressources en péril.
    Finalités principales
    Le Contrat Mondial de l'Eau est inspiré par deux finalités principales.
    La première finalité concerne l'accès de base à l'eau pour tous, tout être humain, toute communauté humaine.

    L'accès de base pour tout être humain signifie pouvoir accéder à un volume minimum d'eau potable et fraîche considéré par la société comme étant nécessaire et indispensable pour assurer une vie décente, d'une qualité conforme aux normes mondiales de sécurité/santé.

    L'accès de base pour toute communauté humaine signifie pouvoir accéder à des prélèvements d'eau nécessaires et indispensables pour les besoins du développement économique et social local, par l'usage de l'eau disponible localement ou par voie de partage et de solidarité de l'eau disponible dans les autres régions avoisinantes ou lointaines.

    L'accès de base doit être reconnu comme un droit politique, économique et social fondamental, individuel et collectif, inaliénable. Pour réaliser cette finalité, du moins sur le plan des dispositions législatives, il sera nécessaire de sensibiliser et mobiliser l'opinion publique en général par des campagnes nationales et internationales pour rendre possibles:

    a) la définition et l'approbation d'une loi-convention mondiale de l'eau qui intégrerait dans la Déclaration universelle des droits de l'homme le droit politique, économique et social, individuel et collectif de l'accès à l'eau. [...]

    b) la modification des lois nationales constitutionnelles ou spécifiques à l'eau existantes, ou l'approbation d'une nouvelle loi relative à l'eau.

    [...]

    La deuxième finalité concerne la gestion solidaire et durable intégrée de l'eau, qui comporte un triple devoir, individuel et collectif, dans l'utilisation et la conservation/promotion de l'eau.

    Un devoir, d'abord, de solidarité vis-à-vis des autres communautés humaines qui, pour une raison ou une autre, se trouvent dans une situation provisioire ou structurelle, de pénurie ou de rareté de l'eau. Ce dernier implique que des «contrats mutuels» régleraient les rapports inter-communautaires à l'échelle par exemple d'une rivière, d'un lac, d'un bassin et entre pays même distants entre eux, dans le cadre d'une coopération-solidarité plus large touchant d'autres domaines vitaux pour les communautés concernées.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Ricardo Petrella
    Mario Soares et Ricardo Petrella Ricardo Petrella, professeur de science politique et sociale (ou économie) à l'Université de Louvain. Également, conseiller auprès de la Commission européenne.
    Mots-clés
    accessibilité, politique de l'eau, solidarité, écologie, développement durable
    Extrait
    «Un devoir, d'abord, de solidarité vis-à-vis des autres communautés humaines qui, pour une raison ou une autre, se trouvent dans une situation provisioire ou structurelle, de pénurie ou de rareté de l'eau.»
    Documents associés
    Hélène Laberge
    Partage des ressources naturelles
    Donald T. Wigle
    chlore, santé publique, agents pathogènes
    Josette Lanteigne
    Pollution de l'eau
    Organisation météorologique mondiale
    Catastrophe, risque, catastrophe naturelle, inondation, épidémie, famine, météorologie, hydrologie

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.