Handicap

Emprunté au vocabulaire sportif, (hand in cap) où il désigne un désavantage auquel l'on consent par fair-play, le mot handicap, dans son usage désormais le plus courant, désigne un désavantage subi.

Il faut surtout éviter de confondre le handicap avec la déficience, physique ou mentale. La déficience c'est le manque en tant que fait, tandis que le handicap c'est le regard négatif des autres sur ce fait. La myopie est une déficience qui ne s'accompagne d'aucun handicap lorsqu'elle est corrigée par de bonnes lentilles cornéennes, à moins que quelqu'un décide d'une norme qui aurait pour effet de rendre le port de telles lentilles incompatible à l'exercice d'une tâche, d|'une activité ou d'un rôle. Le handicap apparaît lorsque la myopie est ainsi corrigée par des verres épais qui attirent le regard ostracisant de l'entourage.

Enjeux

On tente plus volontiers de remédier à la déficience qu'au handicap, car dans le premier cas, l'effort n'est demandé qu'à la personne atteinte, tandis que dans le second il est demandé à l'ensemble de la société. Il devrait pourtant être plus facile de remédier au handicap car il ne s'agit alors que de modifier une interprétation, tandis que dans le cas de la déficience il faut modifier un fait.

Même si la charte québécoise des droits et libertés interdit toute forme de discrimination fondée sur le handicap, la société maintient et crée, parfois inconsciemment, des situations de handicap pour bon nombre de personnes qui vivent avec des déficiences. En théorie, le principe de l'intégration sociale des personnes dites handicapées est admis et constitue un objectif de société à atteindre. Cependant, les politiques et les pratiques de nos grandes institutions contribuent toujours, de diverses façons, à une forme parfois subtile, parfois perverse de marginalisation ou d'exclusion. «Society manufactures handicap».

Que l'article 10 de la Charte québécoise affirme que «toute personne a droit à la reconnaissance et à l'exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l'orientation sexuelle, l'état civil, l'âge sauf dans la mesure prévue par la loi, la religion, les convictions politiques, la langue, l'origine ethnique ou nationale, la condition sociale, le handicap ou l'utilisation d'un moyen pour pallier ce handicap», ne suffit toutefois pas à empêcher que les personnes handicapées soient l'objet d'un forme ou d'une autre de discrimination ni à faire en sorte qu'elles puissent jouir «en pleine égalité» des droits et libertés reconnus à tous.

Les décisions rendues par les tribunaux en matière de discrimination depuis l'adoption des chartes démontrent que ce qui peut apparaître comme une évidence pour l'intimé ou pour le plaignant ouvre la porte à des distinctions et à des nuances d'interpétation qui obligent à changer son regard ou ses façons de faire.

Articles


Le maintien à domicile : un état de situation

Serge Trépanier
Ce bilan de l'évolution des programmes et des services de maintien à domicile offerts au Québec depuis vingt ans. Les transformations imposées au réseau québécois de la santé et le phénomène du vieillsement de la population ajoutent une pr

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.