Charte de la nouvelle ville de Trois-Rivières

Gouvernement du Québec
Communiqué annonçant l'adoption, par le conseil des ministres, du décret de constitution de la nouvelle Ville de Trois-Rivières, qui regroupera, dès le 1er janvier 2002, les villes de Trois-Rivières, Cap-de-la-Madeleine, Trois-Rivières-Ouest, Saint-Louis-de-France, Sainte-Marthe-du-Cap et Pointe-du-Lac.
La ministre d'Etat aux Affaires municipales et à la Métropole, madame Louise Harel, en présence du député de Trois-Rivières et ministre régional, monsieur Guy Julien, du député de Champlain, monsieur Yves Beaumier, et du député de Maskinongé, monsieur Rémy Désilets, a annoncé l'adoption, par le conseil des ministres, du décret de constitution de la nouvelle Ville de Trois-Rivières, qui regroupera, dès le 1er janvier 2002, les villes de Trois-Rivières, Cap-de-la-Madeleine, Trois-Rivières-Ouest, Saint-Louis-de-France, Sainte-Marthe-du-Cap et Pointe-du-Lac.

Les structures


Le conseil de la ville se compose du maire et de 16 conseillers. Le maire est élu par l'ensemble des électeurs de la ville, tandis que les conseillers de la ville sont élus par les électeurs du district électoral où ils présentent leur candidature. Il y a autant de districts électoraux qu'il y a
de postes de conseillers de la ville.

Les pouvoirs


La nouvelle ville a toutes les compétences d'une municipalité locale, en exerce les pouvoirs et en remplit les obligations, particulièrement dans les domaines suivants:
- l'aménagement et l'urbanisme;
- le développement communautaire, économique, social et culturel;
- la culture, les loisirs et les parcs;
- le logement social;
- la promotion et l'accueil touristiques;
- la cour municipale.

La nouvelle ville assumera également les fonctions d'une MRC, notamment en matière de sécurité incendie, de protection du territoire, des activités agricoles, d'environnement et d'aménagement du territoire.

La première élection


Le président d'élection pour la première élection générale, qui sera tenue le 4 novembre 2001, est M. Claude Touzin, greffier de la Ville de Trois-Rivières-Ouest.

Autres articles associés à ce dossier

À lire également du même auteur

Secrétariat aux affaires autochtones
Communiqués de presse, discours, informations sur les communautés autochtones du Québec (profil d

Projet de loi québécois sur le lobbying
Communiqué émis par le Gouvernement du Québec (13 février 2002)




Articles récents

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.