Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Respect

Essentiel

L'égalité et le respect selon Simone Weil:
«L'égalité est un besoin vital de l'âme humaine. Elle consiste dans la reconnaissance publique, générale, effective, exprimée réellement par les institutions et les moeurs, que la même quantité de respect et d'efforts est due à tout être humain, parce que le respect est dû à l'être humain comme tel et n'a pas de degrés. Par suite, les différences inévitables parmi les hommes ne doivent jamais porter la signification d'une différence dans le degré de respect. Pour qu'elles ne soient pas ressenties comme ayant cette signification, il faut un certain équilibre entre l'égalité et l'inégalité.»
Simone Weil, L'enracinement, éd. Gallimard, coll. idées (extraits). Écrit à Londres en 1943.

Le respect et l'honneur selon Simone Weil:
Le respect dû à chaque être humain comme tel (...) ne suffit pas à satisfaire ce besoin (d'honneur), car il est identique et immuable pour tous; au lieu que l'honneur a rapport à un être humain, considéré, non pas simplement comme tel, mais dans son entourage social.

Toute oppression crée une famine à l'égard du besoin d'honneur, car les traditions de grandeur possédées par les opprimés ne sont pas reconnues, faute de prestige social. Si les Anglais avaient conquis la France au XVe siècle, Jeanne d'Arc serait bien oubliée, même dans une large mesure par nous. Actuellement, nous parlons d'elle aux Annamites et aux Arabes ; mais ils savent que chez nous on n'entend pas parler de leurs héros et de leurs saints; ainsi l'état où nous les maintenons est une atteinte à l'honneur.
Simone Weil, L'enracinement.

Articles


Dossiers connexes