Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Valcke Louis

1er janvier 1930, Oostende, Belgique-18 décembre 2012, Sherbrooke, Québec, Canada

Esprit éminemment érudit, chercheur universitaire reconnu, Louis Valcke, qui est né en Belgique et s'est installé par la suite définitivement au Québec, était aussi un intellectuel soucieux des problèmes de la Cité.

Après un doctorat en droit à Louvain en 1955, il obtient une licence (1956) et un doctorat (1960) en philosophie de la même institution. Sa thèse, dont le titre est De Rechtsfilosofie van Giorgio Del Vecchio (« La philosophie du droit Giorgio Del Vecchio »), a été soutenue avec « grande distinction ».

Après un séjour de deux années aux États-Unis, où il enseigne la philosophie à la Villanova University (Pennsylvanie), il devient, en septembre 1962, professeur de philosophie à l'Université de Sherbrooke (Québec), poste qu'il occupera jusqu'à sa retraite en 1995. Ses cours portèrent principalement sur les Présocratiques et la pensée de Descartes. En 2003, il fut désigné professeur émérite en philosophie. Dès son embauche par l'Université de Sherbrooke, il s'établit à North Hatley, petit village de l'Estrie (Québec), où il vivra jusqu'à sa mort.

Durant sa carrère universitaire, Louis Valcke a collaboré à de nombreuses revues savantes et journalistiques tant au Canada qu'en Europe.
Il a également publié plusieurs ouvrages, dont on trouvera la liste dans la section Oeuvres de cette notice, et participé à bon nombres d'ouvrages collectifs. En 1994, il a fait paraître, en collaboration avec Roland Galibois pour les traductions, Le périple intellectuel de Jean Pic de la Mirandole (PUL/CRS). En 2005, aux Belles Lettres, il publie Pic de la Mirandole, un itinéraire philosophique, qui est assurément l'oeuvre qui couronne sa carrière de chercheur et d'universitaire. Dans un tout autre registre, il a décrit les péripéties de son pèlerinage à vélo à Saint-Jacques-de-Compostelle dans Un pèlerin à vélo, récit hybride d'un voyage à Saint-Jacques-de-Compostelle (Triptyque, 1997).

 

Son apport à l'histoire de la philosophie de la Renaissance

Dans un essai paru en 1998, Danièle Letocha et Sarah Marquardt décrivent ainsi l'apport de Louis Valcke à l'histoire de la philosophie de la Renaissance :

« Un autre héritier de la grande tradition métaphysique est Louis Valcke (jusqu’à récemment à l’Université de Sherbrooke37). Au cours des vingt dernières années, il s’est acquis le renom de grand expert international du corpus de Jean Pic de la Mirandole sur lequel il a publié en italien et en français au moins. Son récent livre38, paru en parallèle avec celui de O. Boulnois et de G. Tognon39, place Pic en porte-à-faux avec l’humanisme italien : selon Louis Valcke, la biographie de Pic montre qu’il fut un penseur religieux chez qui la scolastique l’emportait sans l’ombre d’un doute sur l’idéal rhétorique, c’est-à-dire que son identification avec l’humanisme lettré constitue un malentendu né au XIXe siècle et ancré dans l’histoire. Il reprend cette thèse dans « Facettes et reflets du mythe mirandolien40 ». Il continue aujourd’hui l’approfondissement du conflit théologique entre Rome et Pic sur les Conclusiones41. »

37. Où il a été associé au Centre d’études de la Renaissance.
38. En collaboration avec Roland Galibois, Le périple intellectuel de Jean Pic de la Mirandole, suivi du Discours de la dignité de l’homme et du Traité L’être et l’un. Québec/Sherbrooke, Presses de l’Université Laval et Centre d’études de la Renaissance, 1994
39. Jean Pic de la Mirandole, Œuvres philosophiques, Paris, PUF, 1993
40. Renaissance and Reformation/Renaissance et Réforme XX, I, Toronto, 1996.
41. Cf. « La condamnation de Jean Pic de la Mirandole : réévaluation des enjeux », in J. M. De Bujanda, Le contrôle des idées à la Renaissance, Genève, Droz, 1996


Danièle Letocha et Sarah Marquardt, « La philosophie des XVe et XVIe siècles », dans Klibanski, Raymond, et Josiane Boulad-Ayoub (dir), La pensée philosophique d’expression française au Canada. Le rayonnement du Québec, Presses de l’Université Laval, 1998, p. 171

Articles