Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Chant du cygne

L'expression, "le chant du cygne", qui nous vient de la plus haute antiquité grecque, est toujours utilisée pour désigner, par exemple, un discours ou un récital d'adieu. Dans la bouche de Socrate, elle prend une valeur sacrée. Repésentons-nous ce sage dans sa prison d'Athènes, où il vient d'apprendre qu'il est condamné à mort pour impiété. Les amis qui l'entourent aimeraient bien l'entendre une dernière fois parler de la connaissance de soi et de l'immortalité de l'âme, mais ils n'osent pas le lui demander, de peur de l'importuner dans ses derniers instants.

Source : Jacques Dufresne, Hélène Laberge et al., Le Chant du Cygne, Mourir avec dignité, Éditions du Méridien, 1992.
http://agora.qc.ca/biblio/mort.html

Articles


La mort de Socrate

Platon
Voici l'aimable reproche qu'adresse Socrate à ceux qui sont venus dans sa prison pour le convaincre de s'évader avant qu'il ne soit trop tard.