• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Agnosticisme

    Définition

    Selon Alain,

    «C'est l'état d'un homme qui se résigne à ignorer. Par exemple ignorer s'il y a un Dieu, une .vie future, une âme ; ou bien ignorer ce que sont les choses en soi, et ne les connaître que par leurs effets sur nos sens. C'est à peu près la position du sceptique, si ce n'est qu'elle est plus paisible que celle du sceptique, qui ne se lasse point de prouver qu'on ne peut rien prouver. L'agnostique a ordinairement pour morale de ne se pas troubler, ni inquiéter les autres, pour des choses obscures et incertaines, ce qui revient à apaiser les haines, ambitions et avidités. Sa morale est de modération et de paix, par opposition au fanatisme des dogmatiques.

    Extrait du Vocabulaire technique et critique de la philosophie par André Lalande

    AGNOSTICISME (du G. Agnostos, inconnaissable). — D. Agnosticismus, Agnosie (? voir ce mot) ; — E. Agnosticism ; — I. Agnosticismo, Agnosteismo.

    Terme créé par HUXLEY en 1869. Il désigne actuellement, soit l'habitude d'esprit qui consiste à considérer toute métaphysique* (ontologique) comme futile (BALDWIN, sub V°) ; soit l'ensemble des doctrines philosophiques, d'ailleurs très différentes entre elles à d'autres égards, qui admettent l'existence d'un ordre de réalité inconnaissable par nature (notamment le Posi¬tivisme* d'Auguste COMTE ; l'Évolutionnisme* de H. SPENCER ; le Relativisme* de HAMILTON ; quelquefois aussi, sous réserves, le Criticisme* de KANT).
    Rad. int. : Agnostikism.

    ***

    L'histoire de ce mot est instructive. Thomas Henry Huxley, celui qui l'a utilisé pour la première fois, fut dès la première heure le plus ardent défenseur de Darwin. Parmi ses petit-fils, il y eut Julian Huxley, théoricien de l'eugénisme, à qui l'on doit le mot transhumanisme, et Aldous Huxley auteur du Meilleur des mondes.

    Huxley, précise André Lalande, a raconté avec humour, comment il a créée, en 1869, le mot agnostic, au milieu de ses honorables confrères de la Metaphysical Society qui avaient tous des qualificatifs en -isme.

    Huxley a utilisé le mot agnostic pour la première fois, en 1879, dans un livre intitulé Hume with Helps to the Study of Berkeley. Il y présente Socrate comme le premier agnostique,  et Hume comme un agnostique moderne.

    Le mot lui-même semble indiquer un rapport avec la gnose. Huxley a lui-même etabli ce rapport: «le mot agnostique s'est imposé à mon esprit par opposition à gnostique, mot désignant des chrétiens qui, au début de l'histoire de l'Église, prétendaient bien connaître les choses dont je m'estimais le plus ignorant.» Voir: The Origin of the Word Agnosticism.

     

     

     

    Date de création : 2012-12-12 | Date de modification : 2012-12-12
    Loading

    45%
    Dons reçus (2016-2017): 9 040$
    Objectif (2016-2017): 20 000$


    Nous avons reçu 18 600$ lors de la campagne 2015-2016. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2016-2017, notre objectif s'élève à 20 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.