• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Molnar Thomas

    Philosophe d'origine hongroise vivant aux États-Unis, Molnar a enseigné la philosophie, la littérature française et les sciences politiques dans plusieurs universités américaines. Polygotte, écrivant aussi bien en français qu'en anglais et en hongrois, il a publié une trentaine de livres, dont La Contre-révolution, The Decline of the Intellectual, Bernanos, his Political Thought and Prophecy et plus récemment L'Américanologie: Triomphe d'un modèle planétaire? Il est actuellement professeur invité à l'université de Budapest.

    Biographie

    Portrait de Thomas Molnar par l'écrivain Jean Renaud

    « Le voici ! Le cheveu rare. Une cigarette à la bouche (il fume un tabac hongrois inaccessible à des poumons d'homme de l'Ouest). Les yeux à demi clos se défendent contre un soleil imaginaire. Tout en lui respire la franchise : son regard aigu, l'expression de son visage. Un air asiate, encore indistinct il y a quelques lustres, s'est accentué et dénonce l'origine magyare et les lointains ancêtres huns. Est-ce ce résidu d'un sang barbare qui explique son esprit guerrier, son goût pour les joutes intellectuelles ? Toujours prêt à attaquer et à tenir, même pour soutenir des causes impopulaires, cet ennemi de l'Europe politique, cet exilé en terre d'Amérique mérite néanmoins parfaitement le titre d'Européen. Non seulement possède-t-il les principales langues du vieux continent, il est d'abord et surtout resté fidèle à un héritage, multiple, ondoyant, traversé de lignes harmoniques, de fragiles équilibres. Cet héritage européen n'est point porté par lui comme une cape décorative ornée de nostalgies : il est vivant et doit être protégé par le verbe et par la pensée. Rien en Molnar du romantique, ami de ce qui se meurt.

    L'Européen ! Dira-t-on ce que ce type d'homme comporte de richesses, ce qu'il a accumulé de chants, de pensées, d'accomplissements ! Distingue-t-on ce que sa perte signifierait pour nous ? Nous, Américains nés dans un monde unilatéral, programmé, horizontal, indifférencié ! Un de nos ultimes recours, ce sont ces quelques Européens qui, de par le monde, persistent.

    * * *

    Molnar a beaucoup voyagé. Cela est utile à celui qui sait voir. A-t-il par ses voyages acquis ou simplement aiguisé ce sens de l'accidentel, du singulier, du divers ? Je crois, pour ma part, qu'il répugne naturellement à tout emprisonner dans un seul commun dénominateur. Molnar est curieux (qui a parlé de " la morne incuriosité " ?) ; il l'est d'abord des choses humaines, soucieux des énigmes, des mystères, attentif à l'étonnante variété des réponses politiques et philosophiques au défi de vivre, ces réponses par lesquelles le génie des peuples se dévoile, irremplaçable. Conséquence prévisible : une horreur, chez lui, de la spécialisation et de ces experts " qui savent tout à propos de rien ".

    Sa conversation ne manque pas de cet humour un peu noir particulier à l'homme des pays de l'Est. S'y ajoutent l'ironie (sur les imbéciles), le dégoût (envers les tièdes) et le ton cinglant (contre les malfaiteurs), feutrés pourtant de politesse, d'aménité et de bonne foi...

    * * *

    Homme de droite ? Ce n'est pas assez dire. Réactionnaire lui sied mieux. Il y a quelques années, il m'envoya un de ses livres, avec comme dédicace cette citation de Georges Bernanos : " Il n'y a que les morts qui ne réagissent plus. " J'y discerne une définition : le réactionnaire est d'abord et avant tout celui qui refuse d'être un cadavre.

    Je ne dis pas que les réactionnaires soient sans défauts : Maurras était colérique, Bonald souvent ennuyeux, Maistre aimait à exagérer et Rivarol à ironiser. Et cette liste de défauts (et de réactionnaires) n'est pas exhaustive. Pourtant, à fréquenter les meilleurs d'entre eux, un sentiment domine, assez rare dans notre triste quotidien : celui d'être devant des hommes libres, si libres qu'ils se sont opposés aux misérables dogmes de leur siècle. Molnar est l'un d'eux. »

    JEAN RENAUD, Thomas Molnar ou la réaction de l'esprit, Québec, Beffroi, 1996, pp. 11-13. Ouvrage précédant cinq entretiens de J. Renaud avec T. Molnar publiés sous le titre Du Mal moderne.

    Oeuvres

    1. Écrits en français

    A. Livres

    La gauche vue d'en face. Paris, Seuil, 1970.

    L'animal politique. Paris, La Table Ronde, 1973.

    Le socialisme sans visage. Paris, P.U.F., 1976.

    Le modèle défiguré, l'Amérique de Tocqueville à Carter. Paris, P.U.F., 1978.

    Le Tiers-Monde. Idéologie et réalité. Paris, P.U.F., 1982.

    Le Dieu immanent, la grande tentation de la pensée allemande. Éd. du Cèdre, 1982.

    L'Éclipse du sacré. Paris, La Table Ronde, 1986.

    L'Europe entre parenthèses. Paris, La Table Ronde, 1990.

    L'Américanologie: Triomphe d'un modèle planétaire?. Lausanne, L'Âge d'Homme, 1991.

    L'hégémonie libérale. Lausanne, L'Âge d'Homme, 1992.

    Du mal moderne. Symptômes et antidotes. Cinq entretiens avec Jean Renaud. Québec, Éditions du Beffroi, 1996. Précédé de Thomas Molnar ou la réaction de l'esprit par Jean Renaud.

    Moi, Symmaque suivi de L'Âme et la machine. Lausanne, L'Âge d'Homme, 1999. Coll. « Mobiles philosophiques ».

    B. Articles

    « L'impasse de la gauche », Esprit, nos 7-8, juillet-août 1969, pp. 44-67. En coll. avec Jean-Marie Domenach.

    « Matière et esprit », La pensée catholique, no 224, sept.-oct. 1986, pp. 63-67.

    « La philosophie et l'Occident », Égards, numéro 2, Hiver 2003-2004.


    2. Écrits traduits en français

    Sartre, philosophe de la contestation (Sartre, Ideologue of Our Time). Paris, La Table Ronde, 1969.

    La Contre-révolution (The Counter-Revolution). Traduit de l'anglais par Olivier Postal Vinay. Paris, Union générale d'éditions, 1972. Coll. « 10/18 ».

    L'utopie, éternelle hérésie (Utopia, the Perennial Heresy). Traduit de l'anglais par Olivier Launay. Paris, Beauchesne, 1973.

    Dieu et la connaissance du réel (God and the Knowledge of Reality). Paris, P.U.F., 1976.


    3. Écrits et conférences en anglais

    A. Livres

    Bernanos, his Political Thought and Prophecy. New York, Sheed and Ward, 1960.

    The Future of Education. Fleet Academic Editions, 1961. Nouvelle édition revue et augmentée avec une nouvelle introduction de l'auteur, Transaction Publishers, 1994.

    The Two Faces of American Foreign Policy. Bobbs-Merrill, 1962.

    The Decline of the Intellectual. Meridian Books, 1962. Réédité avec une nouvelle introduction de l'auteur, Transaction Publishers, 1994.

    Africa, A Political Travelogue. Fleet Publishers, 1965.

    South West Africa, the Last Pioneer Country. Fleet Publishers, 1967.

    Ecumenism or New Reformation? Funk & Wagnalls, 1968. Republié sous le titre Dialogues & Ideologues, Franciscan Press, 1977.

    The American Dilemma. Centre for International Politics, University of Potchefstroom, 1971.

    The European Dilemma. Centre for International Politics, University of Potchefstroom, 1974.

    Authority and Its Enemies. Arlington House, 1976. Réédité avec une nouvelle introduction de l'auteur, Transaction Publishers, 1994.

    Christian Humanism. Franciscan Herald Press, 1978.

    Theists and Atheists, a Typology of Non-Belief. Mouton, 1980.

    The Catholic Concept of Politics and the State. Franciscan Herald Press, 1981.

    The Pagan Temptation. Eerdmans Publishing, 1987.

    Twin Powers: Politics and the Sacred. Eerdmans Publishing, 1988.

    The Church, Pilgrim of Centuries. Eerdmans Publishing, 1990.

    Philosophical Grounds. Peter Lang, 1991. Republié sous le titre Archetypes of Thought, Transaction Publishers, 1995.

    The Emerging Atlantic Culture. Transaction Publishers, 1994.

    Return to Philosophy. Transaction Publishers, 1996.

    B. Articles

    Causes of Demographic Implosion in Late Twentieth Century (site NGO Family Voice)

    « Symposium Discussion », The World & I, 2, February 1986. Discussion de Molnar avec Antonio de Nicolas à propos de la rupture du monde moderne avec le sacré et la tradition. Extrait en ligne.

    « Notes on Chile », The World & I, 5, May 1987. Extrait en ligne.

    « The Utopian Tradition and the Western Intellectuals », Journal of Interdisciplinary Studies, IV, 1992, pp. 63-80.

    « Church and Democracy », Chronicles: A Magazine of American Culture, October 2001.

    C. Conférences

    A World without A Center: Kafka, Camus, and the Novel. Communication donnée au ISI Midwestern Summer School en 1965. On peut écouter la conférence.

    The Decline of the Intellectual. Communication donnée dans un ISI Summer School. On peut écouter la conférence.


    4. Livres écrits en hongrois

    Az Idealis Allam Kritikaja. Eotvos-Kollegium Fuzetek, 1991.

    A Politikai Tudomany Tananyaga. Balaton Akademia, 1994.


    5. Livres écrits en italien

    Il Vicolo Cieco Della Sinistra (en collaboration avec Jean-Marie Domenach et A. De Noce). Rusconi, 1970.

    Lo Stato Debole. Thule, 1970.

    Documentation

    Renaud, Jean. Thomas Molnar ou la réaction de l'esprit. Québec, Éditions du Beffroi, 1996. Suivi de Du mal moderne. Symptômes et antidotes. Cinq entretiens de Thomas Molnar avec Jean Renaud.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Références
    Données biographiques
    Nationalité
    Hongrie
    Naissance
    1921, Budapest

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.