• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Paradis

    Définition

    «Le mot paradis, d'origine perse, repris en hébreu (pardès) et en grec (paradeisos), signifie verger entouré de murs et correspond au jardin décrit dans la Genèse. Adam et Eve auraient vécu quelques jours dans le pays d'Eden au sein du "jardin des délices" source de quatre fleuves nommés Pishôn et Gihôn (longtemps pris pour le Gange et le Nil), Tigre et Euphrate. Ce verger toujours verdoyant sous un éternel printemps, agité d'une douce brise et bruissant de chants d'oiseaux, abondait en fleurs et fruits multicolores et parfumés; là vivaient des animaux pacifiques et se trouvaient à profusion or et pierres précieuses. Un mur le séparait du reste du monde (mur de feu ou "mur" d'eau) et ce jardin-clos était devenu au Moyen Age un symbole de virginité et de vie monastique ou d'idéale insularité.» Source et suite

    Enjeux

    No existen paraísos perdidos.
    El paraíso es algo que se pierde todos los días,
    como se pierden todo los días la vida,
    la eternidad y el amor.

    Así tambien se nos pierde la edad,
    que parecía crecer
    y sin embargo disminuye cada día,
    porque la cuenta es al revés.
    O así se pierde el color de cuanto existe,
    descendiendo como un animal amaestrado
    escalón por escalón,
    hasta que nos quedamos sin color.

    Y ya que sabemos además
    que tampoco existen paraísos futuros,
    no hay más remedio, entonces,
    que ser el paraíso.

    Roberto Juarroz (Poésía Vertical)

    Les paradis perdus n'existent pas.
    Le paradis est une chose qui se perd tous les jours,
    comme se perdent tous les jours la vie,
    l'éternité et l'amour.

    Ainsi perdons-nous également l'âge
    qui semblait croître
    et pourtant diminue chaque jour.
    car le compte est à l'envers.
    Ou ainsi se perd la couleur de ce qui existe,
    en descendant comme un animal bien dressé
    marche par marche,
    jusqu'à ce que nous soyons sans couleur.

    Et comme nous savons au surplus
    que les paradis futurs non plus n'existent pas,
    il ne reste alors d'autre issue
    que d'être le paradis.

    (traduction de R.Munier)

    Documentation

    À la recherche du paradis, Jean Delumeau, Fayard 2010

    Que reste-t-il du paradis ? - Histoire du paradis T3, Jean Delumeau, Hachette Pluriel Référence, 01/2003

    Mille ans de bonheur - T2 Une histoire du paradis, Jean Delumeau, Hachette Plureil Référence, 10/2002

    Histoire du paradis - T1 Le jardin des délices, Jean Delumeau, Hachette Pluriel Référence, 09/2002

    Le Paradis, Jean Delumeau, La Martinière Eds De, 10/2001


    Le paradis n'est plus ce qu'il était. Compte rendu de: Jean Delumeau, Que reste-t-il du paradis?, Paris, Fayard, 2000. Par Hugues Marsat (PARU)

    Que reste-t-il du paradis? Conférence de Jean Delumeau (L'Université de tous les savoirs, 25 décembre 2000): Le paradis (chrétien) a une histoire qui est celle de ses évocations successives, même si les fondements scripturaires sont restés les mêmes. Ces évocations constituent les révélateurs d'une évolution globale. Elles accompagnèrent les transformations de notre civilisation avec la promotion de la musique, la maîtrise de la perspective, le succès prodigieux des coupoles, la naissance du protestantisme et celle de la science moderne. Vint un moment où ciel et paradis ne coïncidèrent plus. Depuis la fin du XVIIIe siècle, l'au-delà est devenu infigurable. Est-ce à dire qu'il n'existe pas?

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Références
    Raccourcis

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.