• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Pandémie

    Définition

    Épidémie qui se propage dans plusieurs régions du monde et liée à une mortalité particulièrement élevée.

    La dernière grande pandémie fut celle de la grippe espagnole qui se déclara à la suite de la guerre 1914-18 et causa plus de 20 millions de morts.

    Enjeux

    Qui vacciner et quand? Les leçons à tirer de la pandémie avortée de 1976.

    Nous vivons constamment sous la menace d’une pandémie : grippe aviaire, virus du Nil. La présente campagne pour la prévention de la grippe aviaire est particulièrement terrifiante. Les personnes agées se réveillent la nuit en se demandant avec angoisse si elles auront droit au vaccin.

    Étant donné le coût d’une telle opération à l’échelle mondiale, et son impact sur les populations humaines et sur les animaux, on n’ose pas faire l’hypothèse qu’il puisse y avoir des mobiles douteux et des intérêts inavouables à l’origine de tout cela.

    Nombreux sont pourtant les spécialistes en santé publique qui ont de sérieuses réserves sur l’utilité d’une telle manipulation d’une émotion aussi puissante que la peur. Tous se souviennent de la campagne de 1976 contre la grippe porcine et des scandales, mis à jour quelques années plus tard, dont elle fut entachée. Certes il faut prévenir une catastrophe comme la grippe espagnole, mais il faut aussi éviter la répétition d’un scandale comme celui de la grippe porcine.

    Dans un camp militaire de l'État du New Jersey, en janvier 1976, un homme meurt de la grippe. La coupable: une mutation du virus de la grippe porcine rappellant l'origine de la meurtrière grippe espagnole.

    Le Center for Desease Control, du gouvernement fédéral américain, réunit des experts sur la question. Ceux-ci, peu surpris car il est connu que le virus de l'influenza connaît des mutations à tous les 10 ans environ, reconnaissent un danger potentiel. Aucun consensus sur la necessité d'une action immédiate ne se dégage toutefois.

    Le mémo que reçoit la Maison Blanche peu après recommande néanmoins un programme de vaccination générale de 134 millions de dollards! Le risque de pandémie est évoqué dans ces termes: «Strong possibity with probability unknown»1 (Forte possibilité, probabilité inconnue.)

    Aussitôt, une énorme machine bureaucratique se met en branle. Le président Ford s'associe personnellement à la campagne, sans pourtant être bien renseigné sur son déroulement. Devait-il hésiter? Le mémo seul constituait une épée de Damoclès au milieu d'une campagne électorale difficile. On dégage des millions de dollars pour vacciner sur-le-champ la population entière des États-unis d'Amérique: 220 millions de vaccins!

    «C'était une occasion de défendre l'épidémiologie dans l'intérêt public»2, se rappelle un des médecins présents à la réunion du CDC.

    Or, que se produit-il? Tout avait été planifié trop vite. Des problèmes de manufacture, de stocks et de distribution ralentissent l'opération. Une épidémie d'un autre virus d'influenza se déclare alors que toutes les ressources sont mobilisées par la première alerte. De plus, on constate après-coup une incidence du vaccin sur le déclenchement du syndrôme de Guillain-Barré, lequel s'accompagne de paralysie et provoque parfois de mort. Le vent tourne. La population proteste et on interrompt le programme en décembre avant d'avoir distribué le quart des vaccins prévus.

    Coût de l'opération: plus de 500 victimes du syndrôme Gillain-Barré dont 25 morts, plusieurs millions de dollars pour les vaccins et la distribution, sans compter les nombreuses poursuites judiciaires intentées contre le gouvernement.

    Et la pandémie? Elle ne se produisit jamais. Le virus disparut de lui-même sans avoir fait d'autre victime que ce militaire de la base de Fort Dix qui fut à l'origine de toute l'affaire.

    1. The Swine Flu Affair: Decision-Making on a Slippery Disease, Richard E. Neustadt and Harvey V Fineberg, DHEW, 1978
    2. Cité en anglais dans The Swine Flu Affair: Decision-Making on a Slippery Disease, Richard E. Neustadt and Harvey V Fineberg, DHEW, 1978, p.12

    Documentation

    Pandémie - général
    Rapport de surveillance :Les plans pandémiques antigrippaux en Europe : historique et principes, Eurosurveillance

    L'affaire de la grippe porcine de 1976 aux États-Unis
    Livres et études:
    1. Silverstein, Arthur M. Pure Politics and Impure Science: The Swine Flu Affair. Baltimore and London: The John Hopkins University Press, 1981. ang.
    2. Richard E. Neustadt and Harvey V Fineberg, The Swine Flu Affair: Decision-Making on a Slippery Disease, DHEW, 1978, 114 pages (version en ligne) ang.
    3. Laitlin, Elissa A. and Elise M. Pelletier. "The Influenza A/New Jersey(Swine Flu) Vaccine and Guillain-Barréacute; Syndrome: The Arguments for Causal Association." Drugs and Devices Line, 1997. (Version en ligne - 7/11/2005) ang.
    Articles:
    1. The Sky is Falling An Analysis of the Swine Flu Affair of 1976, by Joel Warner, publié sur le site du Haverford College, USA Travail étudiant résumant les événements. ang.
    2. 1976: Fear of a great plague, par Paul Mickle, revue The Trentonian ang.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Difficultés
    Ne pas confondre l'épidémie (humains) avec l'épizootie (animaux) et l'épiphytie (plantes). Les deux premiers sont en cause mais représentent des étapes différentes dans la propagation de la grippe aviaire et de la grippe porcine.
    Allemand
    Pandemie (die), Volkseuche (die)
    Anglais
    pandemic
    Espagnol
    pandemia
    Raccourcis

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.