• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Keats John

    Biographie

    "Poète anglais, né à Moorfield, près de Londres, le 29 octobre 1795, mort à Rome le 23 février 1821. Après s’être essayé en un poème, Lines in Imitation of Spencer, qui passa inaperçu, il attira sur lui l’attention publique par Endymion (1818), roman poétique d’une imagination aussi riche que déréglée. Le Quarterly Review et le Blackwoods Magazine critiquèrent acerbement le jeune poète qui, tenant compte des critiques, donna bientôt un troisième volume, Tales and Poems (1820), qui le mit au premier rang des poètes anglais. C’est dans ce volume qu’est contenu cet admirable Hyperion dont Byron a dit qu’il avait été inspiré par les Titans et qu’il était d’un sublime égal à celui d’Eschyle. C’est surtout dans les sujets mythologiques ou du moyen âge que le talent de Keats brille de son plus vif éclat. Rien n’égale dans la littérature de la Grande-Bretagne, en couleur et en mélodie, l’Ode au Rossignol, l’Ode à Pan et l’Urne grecque. The Eve of S. Agnes est un modèle du genre romantique. Les ravages d’une maladie héréditaire, la phtisie, aggravés par une passion malheureuse, l’emportèrent à vingt-six ans, à Rome, où il repose à côté du poète Shelley. R. Moncktar Milnes a publié ses œuvres inédites : Life, Letters and Literary Remains of Keats (1848). On a dit de Keats qu’il était l’André Chénier de l’Angleterre."

    Hector France, article «Keats» de La grande encyclopédie: inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts. Tome vingt-et-unième (Janiçon-Lemos) Réalisée par une société de savants et de gens de lettres sous la direction de MM. Berthelot, Hartwig Derenbourg, F.-Camille Dreyfus [et al.]. Réimpression non datée de l'édition de 1885-1902. Paris, H. Lamirault, [191-?], p. 452-453.

    Oeuvres


    Oeuvres en ligne:

    Poetical Works. Notes par Francis T. Palgrave. London, Macmillan, 1884; New York, Bartleby.com. 1999

    The Poetry Archives: John Keats

    En français

    La veille de la Sainte-Agnès. Traduction de la Desse de Clermont-Tonnerre. Abbeville, impr. de F. Paillart, 1913, 36 p. (Bibliothèque nationale de France, Gallica - mode image, format PDF)

    Documentation


    Keats à Rome, par Evelyne Bloch-Dano (Magazine littéraire, no 392, novembre 2000)

    Andrew Motion on Keats. Transcription d'un cours donné en janvier 1998 à New York. Enregistré dans le cadre de l'émission «Books and Writing» (3 avril 1998, Radio National, Australie)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Angleterre
    Naissance
    1795
    Déces
    1821
    Raccourcis
    John Keats: exposition de la British Library (R.-U.)
    Keats-Shelley Memorial House, Rome
    Keats-Shelley Association of America
    Keats tuberculeux (Focus on Tuberculosis : Ancient Ennemy, Present Threat (National Institute of Allergy and Infectious Diseases, NIH, É.-U)

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.