• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Godbout Jacques T.

    Professeur honoraire à l'Institut national de la recherche scientifique (Université du Québec) Il a longtemps étudié le rapport entre les organisations et leurs clientèles, ce qui l'a conduit à publier La participation contre la démocratie (Montréal, Saint-Martin) et La démocratie des usagers (Montréal, Boréal). C'est dans le prolongement de ces études qu'il s'est intéressé au don et a publié en 1992, en collaboration avec Alain Caillé, L'Esprit du don. (Paris et Montréal, La Découverte et Boréal), ouvrage traduit en plusieurs langues (anglais, italien, espagnol, portugais, turc), et, chez les mêmes éditeurs, Le don, la dette et l'identité, en 2000. Il a également publié deux livres en italien sur ce thème, et Le langage du don chez Fides. Il poursuit actuellement ses recherches sur le don, notamment en analysant le don d'organes, le don humanitaire et le don dans le monde des affaires.

    Biographie

    Professeur et chargé de recherches depuis 1969, Jacques T. Godbout n'a qu'un seul champ de recherche, celui du don. La dernière question qu'il pose à son sujet est celle de savoir si le don peut être altéré. Et sa réponse est positive: oui, il peut l'être par l'économie de marché et l'idéologie libérale, mais «l'acte de bénévolat, libre et gratuit reste le geste de contestation le plus radical contre la mondialisation marchande». (Forum Émilie-Gamelin)

    Déjà, en 1983, dans une étude sur les rapports entre des organisations publiques (services de santé et services sociaux) et leur clientèle, il développait l'idée que tant le marché que l'État sont fondés sur une rupture entre producteurs et usagers, ce qui l'amenait à rechercher un autre fondement aux liens sociaux ou communautaires dans le bénévolat, par exemple (La participation contre la démocratie). Pour lui, «le don est le mode de circulation des biens et services propre aux réseaux, où n'intervient pas la séparation entre un public et des professionnels. Dans la famille ou dans la société, le monde des réseaux fonctionne au don et à la dette, et non pas à l'équivalence (comme dans le marché) ou à l'égalité (comme dans l'État). Quand les réseaux fonctionnent bien, cette dette est positive: elle n'engendre pas angoisse et aliénation, mais confiance et désir de loyauté. Et enfin, c'est à travers la relation de dette (positive ou négative), de don et de contre-don, que se forment ou se déforment les identités.» (Le don, la dette et l'identité)

    Oeuvres

    Le don, la dette et l'identité, Boréal, 2000.
    Le langage du don, Québec, Fides/Musée de la civilisation, 1996.
    L'appât du don, L'Agora, vol. 1, no. 2, octobre 1993.
    L'Esprit du don (en coll. avec Alain Caillé), Boréal (coll. Compact), 1995 (réed. 1992).
    Les Usagers entre marché et citoyenneté, sous la direction de Jacques T. Godbout et de Michel Chauvrière, L'Harmattan, 1992.
    Sous la direction de Jacques T. Godbout, La participation politique: leçons des dernières décennies. Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1991.
    Le communautaire public: le cas d'un CLSC, Jacques T. Godbout et Jérôme Guay, avec la participation de Yolaine Lapointe et Jocelyne Papineau, INRS-Urbanisation, 1988.
    La démocratie des usagers, Boréal, 1987.
    La face cachée du système, Jacques T. Godbout, Murielle Leduc et Jean-Pierre Collin, Commission d'enquête sur les services de santé et les services sociaux, Publications du Québec, 1987.
    La participation contre la démocratie, A. Saint-Martin, 1983.
    Le contrôle des loyers au Québec: quelques effets, Jacques T. Godbout et Georges Mathews, INRS-Urbanisation, 1978.
    Les organismes populaires en milieu urbain: contre-pouvoir ou nouvelle pratique professionnelle?, Jacques T. Godbout et Jean-Pierre Collin, INRS-Urbanisation, 1977.
    Une politique de logement au Québec, Jacques T. Godbout et Gérard Divay, Presses de l'Université du Québec (Les Cahiers du CRUR), 1973.

    Documentation

    Jacques T. Godbout, L'esprit du don, Émission de Jacques Véronneau, Chasseurs d'idées, Télé-Québec, 1999. Émission du 11 février 2001.
    Andrée Fortin, Compte rendu de Jacques T. Godbout, Le don, la dette et l'identité, homo donator vs homo oeconomicus, dans Nuit Blanche.
    David Le Breton, compte rendu du même ouvrage dans L'érudit, vol. 6, no 1, 2002.
    A. Caillé, Anthropologie du don. Le tiers paradigme. Paris, Desclée de Brouwer, 2000.
    Claude Gagnon, Sentiment de pouvoir et savoir sensible, Séminaire de L'Agora sur les aspects politiques des inforoutes, mai/juin 1997).
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.