• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Helmholtz Hermann von

    Physiologiste et physicien allemand.

    L'une des figures marquantes de la science allemande du milieu du XIXe siècle, Hermann-Ludwig-Ferdinand von Helmholtz s'illustra principalement dans les domaines de la médecine et de la psychologie. Son Traité d'optique physiologique transforma la compréhension du phénomène de la vision grâce l'intégration de l'étude des dimensions physiques et psychologiques de celle-ci. Il mit de l'avant l'idée d'un rôle important de la connaissance dans la perception. Helmholtz fournit également une explication du mécanisme de l'"accommodation" de l'oeil, inventa l'ophthalmoscope et le téléstéréoscope et réactualisa la théorie des trois couleurs exposée par Thomas Young en 1801. Il fut une source d'inspiration pour bien des savants allemands, parmi lesquels Heinrich Hertz, le découvreur des ondes radio, qui fut son étudiant.
    Source: Thoemmes Press Portrait Gallery

    Biographie

    Il a été de 1843 à 1848 médecin militaire à Potsdam, puis s’est voué à l’enseignement et a successivement occupé les chaires de physiologie des universités de Koenigsberg (1849), de Bonn (1855), de Heidelberg (1858) et celle de physique de l’université de Berlin (1871). L’Académie des sciences de cette dernière ville lui a ouvert ses portes dès 1857; la Société royale de Londres lui a décerné en 1873 la médaille Copley et l’Académie des sciences de Paris, qui l’avait élu correspondant en 1870, lui a attribué en 1892 la place d’associé étranger devenue vacante par le décès de dom Pedro. L’empereur d’Allemagne l’a anobli en 1885.

    Savant aux connaissances vastes et aux conceptions géniales, Hermann von Helmholtz s’est fait une réputation universelle par ses admirables travaux de physiologie et de physique, principalement par ses recherches sur les impressions des sens. Il a débuté par quelques essais sur le système nerveux et par un mémoire, Ueber die Erhaltung der Kraft (Berlin, 1847, in-8), traduit en français par Pérard, sous le titre: Mémoire sur la conservation de la force (Paris, 1869, in-8), dans lequel il montre que tous les agents naturels obéissent aux lois fondamentales de la mécanique. Il a ensuite inventé, pour l’observation de la rétine chez l’homme vivant, un ophtalmoscope décrit dans sa brochure: Beschreibung eines Augenspiegels (Berlin, 1851, in-8). Cinq ans après a paru son Handbuch der physiologischen Optik (Leipzig, 1856; 2e éd., Hambourg, 1886-1889; traduction française par Em. Javal et Th. Klein; Paris, 1867, in-8), œuvre d’un philosophe autant que d’un savant, où, notamment, il expose et développe avec une remarquable clarté les théories de la sensation des couleurs et des impressions subjectives. L’acoustique a été de sa part l’objet d’études analogues et il a donné, du timbre, de la formation des gammes et de celle des accords, des théories absolument neuves dans son autre grand ouvrage: Die Lehre von den Tonempfindungen (Brunswick, 1862, in-8; 4e éd., 1877), traduit en français par G. Guéroult et Wolf sous le titre: Théorie physiologique de la musique fondée sur l’étude des sensations auditives (Paris, 1868-1874, in-8) et par P. Blaserna à la suite du livre Le Son et la Musique (Paris, 1877, in-8). La physique proprement dite lui doit également d’importants travaux, qui ont plus spécialement porté sur les théories de l’électrodynamique, de la double réfraction, de la dispersion anomale, de la chaleur mécanique et de l’électrochimie. Outre les ouvrages cités, il a publié un grand nombre de mémoires originaux et de notes, insérés pour la plupart dans les Archiv de Muller, dans les Annalen de Poggendorff, dans le Journal de Crelle, etc. Un recueil en a été donné sous le titre: Wissenschaftliche Abhandlungen (Leipzig, 1881-1883, 2 vol., in-8) et un autre de ses conférences et discours sous le titres: Populaere Vortraege und Reden (Brunswick, 1865, in-8; 3e éd., 1884, 2 vol., in-8; traduction anglaise, Londres, 1873 et 1881, in-8). Enfin, on a encore de lui, édités en français: L’Optique et la Peinture, à la suite de: Principes scientifiques des beaux-arts de E. Brücke (Paris, 1878, in-8), et Le Mécanisme des osselets de l’oreille et de la membrane du tympan, traduit par Rattel (Paris, 1886, in-8).

    Léon Sagnet, article «Helmholtz» de La grande encyclopédie: inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts. Réalisée par une société de savants et de gens de lettres sous la direction de MM. Berthelot, Hartwig Derenbourg, F.-Camille Dreyfus [et al.]. Réimpression non datée de l'édition de 1885-1902. Paris, H. Lamirault, [191-?]. Tome dix-neuvième (Gonsalve-Héron), p. 1041.

    Oeuvres

    En allemand

    Die Lehre von den Tonempfindungen: als physiologische Grundlage für die Theorie der Musik. Numérisation de l'édition: Braunschweig, F. Vieweg & Sohn, 1913, XVIII-668 p.-[1] f. de front. (BNF, Gallica - mode image, format PDF).

    Uber dir Erhaltung der Kraft: eine physikalische Abhandlung, Berlin, G. Reimer, 1847, 72 p. (BNF, Gallica - mode image, format PDF). Ouvrage consacré à la théorie électromagnétique

    Traductions en langue française

    Optique physiologique. Traduit par Émile Javal et N. Th. Klein. Numérisation de l'édition de Paris, V. Masson et fils, 1867: tome I, X-559 p.; tome II, XI-P. 562-1057-[10] p. de pl. (BNF, Gallica - mode image, format PDF).

    Mémoire sur la conservation de la force; précédé d'un Exposé élémentaire de la transformation des forces naturelles. Traduits de l'allemand par Louis Pérard. Numérisation de l'édition de Paris, V. Masson et fils, 1869, 137 p. (BNF, Gallica - mode image, format PDF).

    Le son et la musique, par Pietro Blaserna,... suivis des Causes physiologiques de l'harmonie musicale, par H. Helmholtz,... Numérisation de l'édition de Paris, G. Baillière, 1877, 208 p. (BNF, Gallica - mode image, format PDF).

    Les glaciers et les transformations de l'eau, par J. Tyndall,... suivis d'une Conférence sur le même sujet, par M. Helmholtz. Numérisation de l'édition de Paris, G. Baillière, 1873, 268-48 p.-[1] f. de front. (BNF, Gallica - mode image, format PDF). Voir aussi cette autre édition

    Traductions en langue anglaise

    Helmholtz's Treatise on Physiological Optics. Édition préparée par Nicholas Wade, Professor of Visual Psychology, University of Dundee. Édition de 1896, Bristol:Thoemmes Press, 2000. 3 vol. On peut lire en ligne l'introduction de N. Wade et la bibliographie générale

    On the Conservation of Force. Introduction to a series of lectures delivered at Carlsruhe in the Winter of 1862-1863. The Harvard Classics (1910), Vol. 30

    Science and Culture : Popular and Philosophical Essays. Édité par David Cahan. Chicago, University of Chicago Press, 1995, 436 p. Présentation sur le site de l'éditeur

    Documentation

    Leo Koenigsberger, Leben des Hermann von Helmholtz (Vie de Hermann von Helmhotz). Nouvelle édition de cette biographie classique: Thoemmes Press, 2001. 3 vol.

    On the Sensations of Tone (1870; trad. angl. 1875). Fait partie de la série: Classics in Psychology, 1855–1914: Historical Essays, Thoemmes Press (1999). On peut lire en ligne la présentation de Robert H. Wozniak
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Allemagne
    Naissance
    31 / 08 / 1821, Potsdam, Allem.
    Déces
    1894
    Documents Associés
    Th. Schoell
    Kant, kantisme, métaphysique

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.