• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Lawrence David Herbert

    Écrivain anglais.

    "En Angleterre, le déficit d’archaïsme n’existe pas. Nul effet pervers de modernité ne pousse à réclamer le retour de la paysannerie. Cela eut lieu au début du siècle, par la grâce d’un fils de mineur, David Herbert Lawrence, imaginant une alliance des valeurs faustiennes et dionysiaques de l’industrie et de l’agriculture, entre les collines du Nottinghamshire. Lawrence, comme Pound, crut trouver dans le fascisme de Mussolini la concrétisation politique de son rêve.

    Ses interventions, construites sous forme de romans, de poèmes et d’essais, plaidaient pour la réintégration de la sexualité dans la société. Le méthodiste inspiré qu’il fut, prêchant l’amour à ciel ouvert, dans les prairies où ses devanciers wesleyens orchestraient d’autres transports collectifs, prophétisait l’apparition d’un nouvel âge. Un critique le considéra comme le dernier des puritains. Pour surprenante qu’elle fût, l’appellation avait ceci de juste que Lawrence réclamait une «purification» de l’humanité."

    Jacques Darras, «La voie royale de l’imaginaire », Esprit, juillet 1985 (numéro spécial: «L’Angleterre à contre-courant»), p. 8

    Oeuvres


    Bibliographie - oeuvres principales (D. H. Lawrence Resources)

    Aaron's Rod (Project Gutenberg)
    Amores (Bartleby)
    Lady Chatterley's Lover : Bibliomania, Project Gutenberg of Australia
    New Poems (Bartleby)
    The Rainbow: Project Gutenberg of Australia, Bibliomania
    Rex (version originale du magazine) (University of Virginia Library)
    Some Imagist Poets: An Anthology (co-auteurs: Richard Aldington, H. D., John Gould Fletcher, F. S. Flint et Amy Lowell (GeoCities)
    Sons and Lovers: University of Virginia Library, Project Gutenberg
    Studies in Classic American Literature (University of Virginia Library)
    Touch and Go: A Play in Three Acts (Project Gutenberg)
    Women in Love: Bibliomania, Project Gutenberg

    Documentation


    Jacques Julien, L'écrivain D. H. Lawrence, lecteur de l'Apocalypse, Sciences religieuses, vol. 30, no 1, 2001: "La théologie repose sur les actes de lire et de produire des textes. Il existe à ce sujet plusieurs théories concernant la lecture et l'interprétation. Cet article se réfère surtout à l'implication du lecteur au sein d'une communauté interprétante. Ce lecteur, D. H. Lawrence, est également un écrivain qui lit, avec ses préoccupations et ses attentes professionnelles, un texte, l'Apocalypse, d'un autre lecteur-écrivain, « \ Jean de Patmos \ ». L'examen des documents relatant les circonstances qui ont mené Lawrence à la rédaction de sa propre Apocalypse ne permet pas d'étudier tous les paramètres d'une lecture dans laquelle s'implique le lecteur. Cependant, l'observation du travail fait par le lecteur-écrivain suggère des questions à approfondir en ce qui concerne les contextes de la lecture, en particulier la liturgie et la lectio divina, la communauté interprétante, culturelle et croyante."

    The Escaped Cock. Transcription de l'émission "Encounter" du 5 mai 2002 (Radio National, Australian Broadcasting Corporation): "The Escaped Cock’ is a novella by D.H. Lawrence. It's a story about a man who on his resurrection from the dead sees a rooster straining at its leash. The bird’s lust for freedom is a symbol of life. The man in the story represents both Jesus and the Egyptian god Osiris, and on emerging from his tomb he is seduced by a worshipper of the goddess Isis. This Encounter explores Lawrence's understanding of full body resurrection; an idea which leads to the re-consideration of good and evil."
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Naissance
    11 / 09 / 1885, Eastwood, Nottinghamshire, R.-U.
    Déces
    02 / 03 / 1930
    Raccourcis
    D. H. Lawrence Resources (Library Services - Manucripts and Special Collections, University of Nottingham, R.-U.)
    D. H. Lawrence (1885-1930) (John Thomas et Lady Jane) (Un siècle d'écrivains, France 3)
    Chronologie et esquisse biographique (D. H. Lawrence Resources)
    Collection de photographies (D. H. Lawrence Resources)
    The D. H. Lawrence Circle (D. H. Lawrence Resources)
    D. H. Lawrence Research Centre (School of English Studies, University of Nottingham, R.-U.)
    D. H. Lawrence Collections at The University of Nottingham
    D. H. Lawrence Collection (Harry Ransom Humanities Research Center, University of Texas at Austin, É.-U.)
    Eastwood and D. H. Lawrence

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.