Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Le réel

Tao Lao Tseu

La vie (te) n'est rien d'autre pour Lao Tseu que la nature humaine qui se manifeste spontanément et s'identifie en dernier lieu avec le fondement du monde.

Qui estime grandement la vie
ne connaît rien de la vie
c'est pourquoi il possède la vie.
Qui mésestime la vie,
cherche à ne pas perdre la vie.
Qui estime grandement la vie
n'agit pas et il est sans dessein.
Qui mésestime la vie
agit et a des desseins.
Qui estime grandement l'amour agit, mais n'a rien en vue.
Qui estime grandement la justice agit et a ses desseins.
Qui estime grandement la coutume agit,
et à défaut d'opposition, la provoque à grand gestes.
C'est pourquoi: si le sens est perdu, de même la vie,
si la vie est perdue, l'amour est perdu,
si l'amour est perdu, la justice est perdue,
si la justice est perdue, la coutume est perdue.
La coutume est insuffisance de fidélité et indigence de la foi.
et le commencement de la confusion.
La prescience n'est que l'apparence du sens
et le commencement de la sottise.
C'est pourquoi l'homme vrai s'en tient au réel
et non pas aux apparences.
Il réside dans l'être et non dans l'apparence.
Il rejette celle-ci et s'en tient à celui-là.

À lire également du même auteur

Le réel
La vie (te) n'est rien d'autre pour Lao Tseu que la nature humaine qui se manifeste spontanément et